Page:Pierre Le Loyer - La Néphélococugie, édition de 1869.djvu/53

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
41
néphélococugie



Chœur

Qu’y a-t-il, Sire ?


Jean Cocu

Qu’y a-t-il, Sire ? À ceste heure, en ces lieux,
Sont devers moy venus deux hommes vieux,
Qui m’ont instruict comme il faut que j’attrape
Nostre ennemy, ce viedaze Priape.


Chœur

Où sont, où sont ces hommes ennemys ?
D’où viennent-ilz, et qui leur permis
De s’addresser dans noz bois en la sorte,
Veu mesmement la haigne qu’on leur porte,
Où sont, où sont, où sont-ilz ?


Jean Cocu

Où sont, où sont, où sont-ilz ? Les voicy,
Ilz sont tous deux auprès de moy icy,
Et ont laissé le païs de la France,
Qui est le lieu où ilz prindrent naissance,
Pour s’en venir avec nous habiter.


Chœur

Ferez-vous bien un tel acte damnable ?


Jean Cocu

Je le feray et l’ay pour agreable,
Ne dittes plus ny pourquoy, ny comment,
C’est mon plaisir, c’est mon commandement.

STROPHE



Chœur

Nous sommes, nous sommes trahis,
Noz haineux nous ont envahis