Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1900.djvu/43

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


ii

LA POLITIQUE INTÉRIEURE EN 1900

L’année courante (novembre 1899 à novembre 1900), n’a vu ni crise ministérielle, ni élections législatives. La Chambre des Députés élue en 1898 a continué d’exercer son mandat ainsi que le cabinet formé en juin 1899, sous la présidence de M. Waldeck-Rousseau. Par contre, une moitié des membres du Sénat ont été renouvelés en Janvier 1900 conformément à la loi constitutionnelle et les conseils municipaux des 36.000 communes de France ont été également renouvelés au mois de mai suivant[1].

  1. Le Sénat est élu par moitié tous les trois ans en sorte que chaque sénateur siège pendant 6 ans ; il reste encore quelques sénateurs inamovibles institués par la constitution de 1875 et supprimés ensuite.