Page:Pirenne – Histoire de Belgique – Tome 6.djvu/17

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


AVANT-PROPOS

Le contenu de ce volume, renfermé entre la bataille de Jemappes (6 novembre 1792) et le vote de l’indépendance de la Belgique par le Congrès National (18 novembre 1830), ne comprend pas tout à fait quarante années d’histoire. Mais que d’événements dans ces quarante années et avec quelle intensité ces événements ne se sont-ils pas imposés aux destinées du pays ! Jamais peut-être son caractère européen ne s’est attesté aussi clairement. C’est par sa conquête que s’ouvre l’expansion de la Révolution française, et il en subit si complètement depuis lors toutes les péripéties, qu’il m’a paru indispensable, pour en faire saisir la répercussion sur lui, de débuter par un exposé rapide de leur développement depuis la proclamation des droits de l’homme jusqu’à celle de l’Empire. La chute de Napoléon le livre au bon plaisir des Puissances qui, dans leur intérêt, l’« amalgament » à la Hollande en un État destiné à servir de bastion à l’Europe de la Sainte-Alliance. La Révolution de 1830, enfin, apparaît comme un coup droit porté à l’œuvre du Congrès de Vienne sous l’action des idées nationales et libérales qui domineront le XIXe siècle.

L’intérêt propre de notre histoire durant cette période réside essentiellement dans le passage de la nation de l’Ancien Régime au régime nouveau né de la Révolution. Après l’avoir