Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, III et IV.djvu/189

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


GORGIAS,


OU


DE LA RHÉTORIQUE.




Interlocuteurs,


CALLICLÈS, SOCRATE, CHÉRÉPHON,
GORGIAS, POLUS.





CALLICLÈS.

C’est à la guerre et à la bataille, Socrate, qu’il faut, dit-on, se trouver ainsi après coup.


SOCRATE.

Est-ce que nous venons, comme on dit, après la fête, et arrivons-nous trop tard ?


CALLICLÈS.

Oui, et après une fête tout-à-fait charmante ; car Gorgias, il n’y a qu’un instant, vient de nous dire une infinité de belles choses.


SOCRATE.

Chéréphon, que voici, est la cause de ce retard, Calliclès ; il nous a forcés de nous arrêter sur la place.