Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, III et IV.djvu/428

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Βία. Voyez la Théogonie d’Hésiode v. 385, et l’Hymne de Callimaque à Jupiter v. 67.

PAGE 43. — Si malgré cela les hommes vertueux enseignent à leurs enfants tout le reste et ne leur apprennent pas la vertu, considère qu’elle étrange espèce d’hommes vertueux ils deviennent par là.

C’est-à-dire : quelle étrange espèce d’hommes vertueux ils sont de ne pas enseigner la vertu à leurs enfants. Le tour français assez clair, ce semble, représente littéralement l’expression grecque, σκέψαι ὡς θαυμασίως γίγνονται οἱ ἀγαθοί, BEKKER, ibid. p. 179. Les commentateurs ont vu là une difficulté qui n’existe pas. Schleiermacher propose de lire ὡς θαθμασίοί σοι γίγνονται. HEINDORF, p. 519, attaque la correction de Schleiermacher et suppose quelque altération dans γίγνονται. Nous avons maintenu la leçon ordinaire avec Bekker et tous les manuscrits.

PAGE 51. — Si l’on s’entretenait sur ces matières avec quelqu’un de nos orateurs, peut-être entendrait-on d’aussi beaux discours de la bouche d’un Périclès ou de quelque autre maître dans l’art de parler. Mais qu’on les tire du