Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, III et IV.djvu/647

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


ARGUMENT


PHILOSOPHIQUE.


A Athènes, sous le règne de la publicité et de la discussion universelle, l’éloquence était la condition de toute influence, et la rhétorique l’étude nécessaire de quiconque aspirait à quelque crédit politique. Là où le gouvernement est entre les mains du peuple, et où il faut commencer par le persuader et par lui être agréable avant de lui être utile, l’homme d’état doit être orateur. Or, il est inévitable qu’un pareil ordre social, pour un véritable orateur produise cent démagogues, c’est-à-dire des orateurs uniquement occupés du soin de plaire au peuple au lieu de le servir, en un mot des flatteurs populaires ; car tout souverain, peu-