Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, III et IV.djvu/657

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


ère, et ne disparaît qu’avec l’antiquité elle-même et toute tradition platonicienne, nous paraît aussi un argument grave qu’il est impossible à une saine critique de négliger ni de dédaigner.


______