Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, III et IV.djvu/695

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ARGUMENT PHILOSOPHIQUE.

OUTRE les sophistes et les démagogues, Platon trouva sur sa route les artistes, les poètes et les histrions, qui étaient aussi, dans leur genre, des démagogues et des sophistes, puisqu'ils cherchaient, non la vérité, mais l'effet et le succès, divertissaient le peuple au lieu de l'éclairer, et par là avaient acquis une grande autorité auprès de lui, et étaient devenus une puissance dans l'état. Ils abusaient de l'art, comme les démagogues et les sophistes de l'éloquence et de la dialectique. ll est à remarquer que les trois accusateurs de Socrate étaient un dévot, un démagogue et un poète ; et Socrate, dans l'Apologie, avoue