Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, III et IV.djvu/747

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LE

SECOND HIPPIAS,

OU

DU MENSONGE.