Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, III et IV.djvu/932

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES SUR LE SECOND HIPPIAS.

J’AI eu sous les yeux l’édition générale de Bekker, Ficin et Schleiermacher. J’ai reproduit la traduction française de Grou avec les corrections nécessaires.

PAGE 307. — Et cet homme, c’est celui qui est bon en ce genre.

Bekker ( pag. 208 ) met entre parenthèse cette phrase οὑτος δ’ἐστιν λογιστικός. En effet on pourrait aisément se passer de ce membre de phrase, mais on peut aussi le garder, et l’unanimité des manuscrits en fait un devoir.

PAGE 308. — Veux-tu que nous examinions la