Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, XI, XII et XIII.djvu/281

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



THÉÉTÈTE.

Pour cette supposition, je me chargerais de la réfuter moi-même.

L’ÉTRANGER.

Comment ?

THÉÉTÈTE.

Parce que le mouvement serait en repos, et qu’à son tour le repos serait en mouvement, si l’un et l’autre communiquait entre eux ; il est pourtant de la dernière impossibilité que le mouvement soit en repos et que le repos se meuve.

L’ÉTRANGER.

Soit. Reste la troisième supposition.

THÉÉTÈTE.

Oui.

L’ÉTRANGER.

Il faut bien enfin que l’une de ces trois suppositions soit vraie, que tout peut se mêler, que rien ne le peut, ou qu!il y a des choses qui le peuvent et d’autres qui ne le peuvent pas.

THÉÉTÈTE.

Certainement.

L’ÉTRANGER.

Or, nous avons vu que les deux premières sont impossibles

THÉÉTÈTE.

Oui.