Page:Platon - Œuvres complètes, Les Belles Lettres, tome II.djvu/186

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


185 a L.\CHÈS 99

maison paternelle vaudra plus ou moins selon ce qu'ils seront eux-mêmes.

Mélésias. — Tu dis la vérité.

SocRATE. — Le problème est digne de toute attention.

Mélésias. — Assurément, b SocRATE. — Comment, je le répète, faudrait-il nous y prendre si nous voulions savoir qui de nous est le plus habile dans l'art des athlètes ? Nous chercherions lequel a le plus étudié et pratiqué cet art sous la direction de bons maîtres ; n'est-il pas vrai ?

Mélésias. — Je le crois.

SocRATE. — Nous devons donc chercher d'abord quelle est la chose pour laquelle nous avons besoin d'un maître ?

Mélésias. — Que veux-tu dire?

SocRATE. — Voici qui sera peut-être plus clair. Il me

semble que nous avons négligé de nous entendre d'abord sur

l'objet précis en vue duquel nous délibérons et à propos

duquel nous recherchons qui de nous, ayant étudié dans ce

c dessein sous des maîtres, est compétent, et qui ne l'est pas '.

NiciAS. — Notre examen, Socrate, ne porte-t-il pas sur le combat en armes et sur l'utilité que peut avoir ou ne pas avoir pour les jeunes gens l'étude de cet art?

Socrate. — Sans doute, Nicias. Mais quand on délibère sur un remède pour les yeux et qu'on se demande s'ils ont besoin d'un onguent ou non, est-ce sur le remède ou sur les yeux que porte la délibération ?

NiciAS. — Sur les yeux. d Socrate. — De même, quand on se demande s'il faut mettre un frein à un cheval et à quel moment, n'est-ce pas le cheval, et non le frein, qui est l'objet de la recherche ?

NiciAS. — C'est vrai.

Socrate. — Ainsi, d'une manière générale, quand on discute en vue d'une fin, c'est la fin qui est l'objet de la dis- cussion, et non le moyen, subordonné à cette fin^.

��I. Noter ici, comme partout, l'importance attachée par Socrate à ces deux conditions du savoir : d'abord l'enseignement d'un bon maître, ensuite la pratique, qui vérifie la justesse de la théorie par ses résultats utiles.

a. Cf. Charmide, i56 d, sur le remède pour la tôte.

�� �