Page:Poincaré - Thermodynamique (ed. 1908).djvu/110

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


, , et celles de E, , , . Après le déplacement, les coordonnées de A sont , ,  ; celles de E,


Par conséquent, les projections de l’arête AE sont, après le déplacement,

Si nous écrivons par analogie les projections des autres arêtes, nous obtenons, pour le volume du parallélépipède déformé,

En effectuant les opérations puis divisant par


nous obtenons, en négligeant les carrés et les produits de , , et de leurs dérivées,

Portons cette valeur dans la relation (1), il vient :

(3)