Page:Poincaré - Thermodynamique (ed. 1908).djvu/129

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Appliquons la relation connue


en y faisant successivement F égal à  ; nous obtenons, en remplaçant dans les intégrales triples par ,


et, par suite,


ou

,


puisque

Si maintenant nous remplaçons les dérivées partielles de p par leurs valeurs déduites des équations du mouvement, nous aurons

(2)