Page:Poincaré - Thermodynamique (ed. 1908).djvu/462

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


RÉDUCTION nes muNcu›Es on LA THERMODYNAMIQUE. 443 Désignons alors par la notation d les dérivées partielles calculées avec le système de variables anciennes pa, q, et q, et par la notation 0 les dérivées partielles calculées avec les variables nouvelles pa et q, . Posons de plus * H’: H + Zsgqcç il viendra dll dll *i dll dqe dH dqc dH dqe 2›z*ã, H ;+Zfñ1«ï ; s*m"Ê*“*«ï›z*a, ï’Ê“2«ï ;’ an’ au dq, lg : — aj)- ; +282 dpa ! d’où *

’ @L. ÉÊ.

dpa ` dp De même nous aurons on dH dq,

  • dq» ffqb 23€ 090

en d óH d dH ` d dq, dsc âq¢

  • m«m*«Y2fm’Ês*«w«1 g*212f«m*

et, puisques, :

s2,

il vient d ig a’ a’H 0 il VdqL. 3 dm, W HE ? 562 De même d dH’ d OH d dq,

; fi :› ;~z1ïa :, ’, :+È** ?m.ï¿ ;›