Page:Poincaré - Thermodynamique (ed. 1908).djvu/464

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


RÉDUCTION DES PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUE. 445

328. Cette explication des phénomènes irréversibles peut paraître satisfaisante. À mon avis elle ne peut rendre compte de tous les phénomènes thermodynamiques. Montrons-le. Considérons un système soustrait à toute-action extérieure. Dans ce cas les l’a sont nuls et nous avons pour les équations relatives à un paramètre (21) ier-(ili— :0, dt dp s : ü, de en supprimant les indices. D’après les relations (2), (3) et (4), nous avons pour l’énergie du système

dL

U : H Z — + q dq ou, en tenant compte de (6), U : H + Zqs. Considérons U comme* fonction de p et de s ; nous obtenons pour les dérivées partielles de cette fonction ig dll dp " ïš’ dU m** ou, d’après l’équation (zu) et la signification de q, dU ds dU dp W” $="m* z=m’