Page:Porto-Riche - Bonheur manqué, 1889.djvu/31

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Si ces yeux noirs étaient plus doux,
Je tâcherais de vous connaître ;
J’ai des amis qui vont chez vous,
Et nous nous aimerions peut-être.