Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/177

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
140
BOU


Bouëxière (de la), sr dudit lieu.

Porte dix billettes 3. 3. 3 et 1 ; à la bande chargée de 3 besants et au franc-quartier d’hermines, chargé d’une hache en pal (Sceau 1419).

Pierre, prieur de Saint-Michel de Moncontour en 1419.


Bouëxière (de la), sr dudit lieu, par. d’Édern, — de Keranmoal, — du * Rulazarou, par. de Briec, — de Kerhuon.

Maint. à l’intend. en 1699, neuf gén. réf. et montres de 1426 à 1536, par. d’Édern et Landrévarzec, év. de Cornouailles.

D’argent à la croix pattée d’azur.

Juquel, sr de la Bouëxière, époux en 1420 de Marguerite de Plœuc, laissa deux fils : 1º Guillaume, dont la postérité s’est fondue dans Trégain, puis Thominec ; 2º Alain, marié à Clémence de Penguilly, dont la postérité existe encore.


Bouëxière (de la), sr dudit lieu et de Kerduté, par. de Ploujean, — de Kerouc’hant, par. de Garlan.

Réf. et montres de 1427 à 1543, dites par., év. de Tréguier.

D’argent à six annelets d’azur ; aliàs : de gueules à sept annelets d’or, 3. 3. 1.

La branche aînée fondue dans Kersulguen.

La seigneurie de Kerouc’hant a été successivement possédée depuis 1543, par les Le Meneust, Morant et Gonidec de Traissan.


Bouëxière (de la), sr dudit lieu, par. de Balazé, — de la Vaine et de Beauvoir, par. de Bourgbarré.

Réf. de 1427 à 1513, dites par., év. de Rennes.

Un léopard à la bordure engreslée (Sceau 1337). Moderne Malherbe.


Bouëxière (de la), sr dudit lieu, par. de Plourin, év. de Tréguier, — de Pontarc’hastel, — de Kermorvan, par. de Guiclan, — de Kergouniou, — de la Ballue, par. de Bourseul, — de la Motte-l’Abbé, par. de Ploubalay, — de la Fosse-au-Loup, par. de Trévérien, — de la Rougerais, — du Hautmanoir, — de la Végeffays, — de Montfort, — de la Chaloppinais, par. de Bonnemain, — de la Mettrie.

Ext. réf. 1668, sept gén., ress. de Dinan, réf. de 1513 à 1543, par. de Plourin, év. de Tréguier et Bonnemain, év. de Dol.

D’argent au buis arraché de sinople ; aliàs : accosté à sénestre d’un poisson de gueules en pal. Devise : Nec pertimescit hyemen.

Nicolas, sr de la Bouëxière vivant en 1513, père de Christophe marié en 1539 à Louise de Barac’h ; Guillaume, chef d’une autre branche, épouse, vers 1513, Mahaut du Buat, dame de la Fosse-au-Loup ; autre Guillaume, épouse, avant 1513, Catherine, fille de Georges Chesnel et de Catherine de Rohan.


Bougeant, sr de Kerisnel, — de Kernévéuou, — de Ville-au-Clerc, — de Trévenon, par. de Beuzec-Cap-Caval.