Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/232

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
195
CAL


Cajetan (orig. d’Italie), duc de Sermonetta.

D’or à la jumelle ondée d’azur périe en bande ; aliàs : d’argent au pal croisetté de gueules ; au chef parti d’argent et de sable.

Mathieu, commandant les armées de Mainfroy, roi de Sicile en 1260, aïeul du pape Boniface VIII ; Nicolas, cardinal-diacre à l’âge de douze ans, évêque de Cornouaille en 1550, puis archevêque de Capoue, † 1585.


Calamaign (de), sr dudit lieu, et de Pontarbleiz, par. de Plouguin.

Réf. de 1427 à 1444, par. de Plouguin, év. de Léon.

Yvon, dans une montre d’Olivier Le Moine, capitaine de Lesneven en 1378 ; Jean, archer de la garde du duc dans son voyage à Amiens en 1425 ; Marie, épouse vers 1426 Yvon Jouan, sr de Penanec’h.


Calan (de), voyez Lande (de la).


Callac (de), voyez Moraud.


Callac (de), sr dudit lieu et du Brossay, par. de Guéméné-Penfao, — de Callac, par. d’Ingrande, — de la Babinais, par. du Pin, — de Chamballan, par. de Rougé, év. de Nantes.

D’or à deux fasces de gueules.

Guillaume Nort, chevalier anglais au service du duc Jean IV, marié en 1380 à Aliette, dame de Callac, dont Pierre, chambellan du duc Jean V qui prit le nom de Callac et épousa Philippote Le Vayer, dame de Trémélan ; Guillaume, fils des précédents, chambellan de Louis XI et grand veneur de France, marié en 1470 à Bertrande, dame de Chamballan.

La branche aînée fondue en 1520 dans des puinés de Bruc qui prirent aussi le nom de Callac, d’où cette seigneurie a passé par acquêt en 1600 aux Guéheneuc, et depuis aux Moraud ; voyez Moraud.


Callac (de), sr dudit lieu, de la Sauldraye et de Talcoëtmeur, par. de Plumelec, — de Ploufragan, par. de ce nom, de Randrécar, par. de Tréffléan, — de Rohéan, par. de Sérent.

Réf. et montres de 1427 à 1535, par. de Plumelec et Ploufragan, év. de Vannes et Saint-Brieuc.

D’or à deux fasces nouées de sable, accomp. de neuf merlettes de même, 4. 3. 2.

Denis, décapité à Paris par ordre de Philippe de Valois en 1343 ; Bonabes, ambassadeur à Calais, près du Roi d’Angleterre en 1360, signa le traité de Guérande en 1365. Robert, chevalier du Porc-Epic en 1448.

La branche ainée fondue en 1455 dans La Lande, d’où la seigneurie de Callac a successivement appartenu aux Tiercent, aux Forestier et aux Rgyier qui la firent ériger en baronnie en 1645. Cette baronnie a été possédée ensuite par les Guémadeuc, les Marbœuf et les Blanchard de la Buharaye.

La branche de Talcoëtmeur fondue vers 1500 dans Trécesson ; la branche de Randrécar fondue vers 1613 dans Lantivy ; la branche de Rohéan, fondue vers 1566 dans Kerguizec.


Callaran, sr de Poulguénan.

Déb., réf. 1669, ress. de Lannion.