Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/247

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Castelnau (de) (orig. du Berry), marquis dudit lieu en 1652, — sr de la Mauvissière, en Touraine, — de la Buzardière, au Maine.

Ecartelé aux 1 et 4 : d’azur au château donjonné d’argent, qui est Castelnau ; aux 2 et 3 : d’or à deux loups passants de sable, qui est la Loubère, sur le tout d’or à trois chevrons de sable, qui est Levis.

Pierre, écuyer d’écurie de Louis, duc d’Orléans depuis Louis XII en 1482, est l’auteur de cette famille à laquelle appartenait Jacques, gouverneur de Brest, puis maréchal de France, tué au siège de Dunkerque en 1658, père de Michel, aussi gouverneur de Brest, et ce dernier père d’Henriette-Julie, comtesse de Murat, née à Brest en 1670 et qui s’acquit une grande réputation dans les lettres.


Castillon, sr de Langonéry, par. de Plourin, év. de Léon, — de Kerbriand, par. de Plougasnou.

Déb., réf. 1669, ress. de Saint-Renan.

Famille alliée aux Kermeidic et aux Parcevaux.


Castonnet, sr de la Trinquedaye, par. de Guichen, — des Fosses, par. de Fougeray, — de la Rivière, par. de Maxent.

Déb., réf. 1668., réf. et montres de 1427 à 1513, par. de Guichen, év. de Saint-Malo.


Castras (orig. de Languedoc), sr de Saint-Blanquart.

Déb. réf. 1670, ress. de Saint-Brieuc.

D’azur à la tour d’argent.


Cat ou Gat (le), sr de Ponthellain.

Réf. 1513, par. de Landujan, év. de Saint-Malo.

D’argent à un frêne de sinople.


* Cathelineau (orig. d’Anjou), anobli sous la Restauration, en 1815.

D’azur à la hampe fleurdelysée d’or, à la banderolle d’argent, chargée d’une croix alésée de gueules, fichée dans un cœur de même. Devise : Dieu et le Roi.

Un généralissime de l’armée vendéenne, tué au siège de Nantes en 1793.

Cette famille s’est alliée aux Kermel et a produit un volontaire pontifical au siège d’Ancône en 1860.


Catuelan (de), voyez Merdy (du).


Catus (orig. de Poitou), sr de la Catusière, — de Saint-Generoux, — du Bois, près Beauvoir-sur-Mer, — de Saint-Fulgent, — du Breuil, — des Granges, près de Talmont.

De gueules au chat ou léopard d’or, accomp. d’étoiles de même, sans nombre.

Maurice, sénéchal de la Garnache en 1185 ; Pierre, possessionné, paroisse de Machecoul, en 1323 ; Hugues, l’un des écuyers du combat des Trente en 1350 ; Jean, capitaine de Talmont, accompagna François Ier à la conquête du Milanais en 1525, et épousa Marie du Vergier, fille de Guy, sr de la Rochejacquelein.

La branche des Granges éteinte en 1600.


Caunelaye (de la), voyez Breil (du).


Caunelaye (de la), voyez Thomas.