Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/253

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


D'argent à trois roses de gueules.

Jacques, gentilhomme de la chambre et lieutenant des gendarmes des seigneurs d'Avaugour et de Liscoët, puis mestre de camp d'un régiment de gens de pied en 1593, père de François, aussi gentilhomme de la chambre, capitaine de cent hommes d'armes pour la garde des Ponts-de-Cé en 1620 ; deux conseillers au parlement de Bretagne de 1558 à 1578.
La branche de Chevigné fondue dans Racappé.


Chalot, sr de la Chalouzais et du Boschet, par. de Bourg-des-Comptes, — de la Glétière, par. de Pacé, — de Mainteniac, par. de Pléchatel.

Réf. et montres de 1446 à 1513, par. de Bourg-des-Comptes, év. de Rennes.

D'argent à la croix de gueules, cantonnée de quatre lionceaux de sable.

La branche aînée fondue en 1585 dans Lescoêt.
Une famille de même nom et armes était établie en Provence en 1760.


Chalotais (de la), voyez Caradeuc (de).


* Chalus (de), (orig. du Maine), sr de la Baconnière.

Maint. aux aides de Paris en 1754 et par arrêt du parl. de Bretagne en 1762.

D'azur à trois croissants d'argent.

Cette famille, alliée aux Lorgeril et aux Trédern a produit un volontaire pontifical, tué à Castelfidardo en 1860.


Chamballan (de), sr dudit lieu, de Fourchencoul, de Frégeul, du Bois-Jean, de la Séverière et de Rouel, par. de Rougé, — de la Ville-Aubin, par. de Nivillac, — de la Tébergeais et de la Rouaudière, par. de Saint-Jean-de-Béré, — de Rouvray, par. de Saint-Aubin-des-Chàteaux, — de Trévelan, par. de Sulniac, — de la Ricardaye, par. de Rieux, — de Busson-Guérin, par. d'Allaire.

Réf. de 1428 à 1478, par. de Rougé, Saint-Aubin et Nivillac, év. de Nantes et Rieux, év. de Vannes.

De sable au lion d'argent, accosté de deux épées de même en pal, voyez Le Maistre.

Deux chevaliers de l'ordre depuis 1571.
La branche aînée fondue en 1640 dans la Chapelle de la Roche-Giffart.


Chambellé (de), (ramage de Champagné), sr dudit lieu, par. de Feins, — du Boulier.

Réf. 1513, par. de Parigné, év. de Rennes.

D'hermines au chef de gueules, à la cotice d'azur brochante.


Chambellé, sr des Ousches, par. de Saint-Sébastien, — de Cangé, — de la Boissière, par. de la Remaudière, — du Dréneuc, par. de Héric, — de Laujardière, par. de Vallet, — de la Pervenchère, par. de Casson.

Ext. réf. 1668, 0 gén., ress. de Nantes.

D'or à trois chevrons de gueules ; une fasce d'azur sur le tout.

Sidrach, maréchal de camp en 1652, † 1674.


Chambière, par. de Saint-Armel-des-Boschaux, év. de Rennes.

Seigneurie successivement possédée par les familles eo Préauvé et Loisel, réunie à la seigneurie de Brie et érigée en marquisat en 1600 en faveur de François Loisel, et transmise ensuite aux Cahideuc et aux Sarsfield puis par acquêt aux de Langle.