Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/265

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Les charges de lieutenants aux sièges de Ploërmel et de Guérande étaient héréditaires dans cette famille, qui a produit trois conseillers au parlement depuis 1721, et s’est éteinte de nos jours.


Charpin (orig. d’Auvergne), sr de Génetines, — de * Fougerolles.
D’argent à la croix ancrée de gueules ; au franc quartier d’azur, chargé d’une molette d’or.

Un chanoine comte de Lyon, évêque de Limoges en 1707, abbé du Relec en 1729, † 1740.


Charrier (orig. d’Auvergne).
D’azur à une roue d’or, surmontée d’un lambel de trois pendants de même (Arm. 1696). Devise : Semper in orbitâ.

Guillaume, abbé de Sainte-Croix de Quimperlé en 1668, † 1717, plusieurs fois nommé, dans les lettres de Mme de Sévigné.


Chartres (de), sr dudit lieu, par. de ce nom, év. de Rennes.
D’azur à l’écu d’or en abyme, accomp. de huit coquilles d’argent en orle (Arm. de l’Ars).

Jean, écuyer dans une montre de 1418.

Moderne Champion.


Charuel, sr du Ménez et vicomte du Guerlesquin, par. de ce nom, — sr de Kerahel, par. de Botsorhel, — du Guérand et de Kergoallon, par. de Plouëgat, — de Lezenor, par. de Ploulec’h, év. de Tréguier.
De gueules à la fasce d’argent (Sceau 1338). Devise : Calonec a drec’h bep tra (L’homme de cœur surmonte tout).

Henry, l’un des chevaliers de la baillie de Tréguier qui devait le service à l’ost du duc en 1294 ; Even, contribua en 1342 à la défense de Rennes et se distingua à la bataille des Trente en 1350 et à la bataille de Cocherel en 1364.

Fondu en 1420 dans la maison de Penhoët.


Chasant, sr de la Salle, par. de Saint-Erblon, — de Launay-Péan, par. de la Chapelle-Chaussée, év. de Saint-Malo.
De gueules, au léopard d’or [aliàs : d’argent).

Jean, se portant noble, s’arme ès mandements du prince et s’entremet de faict de pratique, réformation de 1427, paroisse de Saint-Erblon.


Chasné (de), sr dudit lieu, par. de ce nom, — de Tesnières, par. de Noyal-sur-Vilaine, — de Combourtillé, par. de ce nom, — de la Mancelière, par. de Baguer-Pican.
Réf. de 1427 à 1513, par. de Combourtillé, év. de Rennes.
D’azur parti (aliàs : coupé) d’or, au lion de l’un en l’autre (Arm. de l’Ars.)

La branche ainée fondue dans Québriac, puis Montbourcher.


Chasse (de la), sr dudit lieu, par. d'Iffendic.
Réf. et montres de 1427 à 1513, par. d'Iffendic, év. de Saint-Malo.