Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/264

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Charnières (de) (orig. du Maine), sr du Verger, — des Hameaux, — du Bignon, — de la Meignanière, — de la Bouchefollière, — de la Bélinière.
D'argent à trois merlettes de sable.

René, avocat à Angers en 1540, père de Jean, conseiller au parlement de Bretagne en 1568.

Le sr de Launay-Quénouas, paroisse de Miniac-Morvan, débouté à la réformation de 1670.


Charon ou Charron (orig. de Paris), sr d'Ormeilles, — de la Papotière, par. de Doulon.
D'azur au chevron, accomp. en chef de deux étoiles et en pointe d'une roue le tout d'or.

Florimond, général des finances en Bretagne en 1558.


*Charon, sr du Bois-de-la-Motte, par. de Saint-Cyr en Retz.
D'or au chevron d'azur, accomp. de trois chats effrayés de sable (Arm. 1696).

Pierre, échevin de Nantes en 1720.


Charonnière (de la), sr dudit lieu, par. de Saint-Aubin-des-Landes, — de Courdoisil, par. de Princé, — de la Motte, par. d'Etrelles, — de Bouessay.
Réf. de 1441 à 1513, dites par., év. de Rennes.
De gueules fretté d'argent ; aliàs : d'or à trois étoiles de sable.

Cette famille portait anciennement le nom de Charon. Geoffroi, épouse avant 1478 Roberte du Bouchet, dame de la Motte ; Georges, gouverneur de Dol, chevalier de l'ordre en 1601.

La branche aînée fondue en 1616 dans Bégassoux.


Charpentier (le), sr du Margat et de la Villedanne, par. de Saint-Judoce.
Ext. réf. 1670, cinq gén., réf. et montres de 1478 à 1513, par. de Saint-Judoce, év. de Dol.
D'argent à trois canettes de sable.

Raoulet, maître de la charpenterie du duc et faiseur des engins, canons et bombardes du pays de Bretagne, anobli en 1437 pour ses grandes peines et bonnes diligences au recouvrement de la personne du duc, au siège de Chàteauceaux ; Jean, fils du précédent, jusarmier à une montre de 1480 ; Olivier, vivant en 1559, épouse Anne Regerat.


Charpentier, sr de la Moulinière, — de la Chesnaye, — du Harda, — de Gourhel et de Camayon, par. de Ploërmel, — du Pommeray, — du Tertre, — de Caléon, par. de Saint-Jacut, — de Ti-Souquet et de Lenvos, par. de Cléguérec, — de la Villeroux, — de Keronic, par. de Pluvigner, — de la Touche, — de Lessac, du Blanc et de Kerven, par. de Guérande, — de Trébal, par. de Saint-Nazaire, — de la Mabardière, par. de Saint-Aubin-des-Châteaux.
Maint, réf. 1669, 0 gén., ress. de Ploërmel et Guérande, et à l'intend. en 1698.
De sable à deux épées d'argent en sautoir, la pointe en bas.

Laurent, procureur-syndic de Nantes en 1575 ; Armel, avocat à la cour de Ploërmel, † 1500, bisaïeul de Pierre, avocat au parlement, anobli en 1648, marié à Renée de la Coudraye.