Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/441

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Fouquet, sr de Kervézec et du fosquerven, par. de Taulé. — du Val, — de Penanvoaz. Anc. ext.. réf. 1670, sept gén., réf. et montres de 1443 à 1534, par. de Taule év. de Léon.

De gueules à six fleurs de lys d’argent, 3. 2. 1, au chef de même.

Jean, fils Perrot, vivant en 1503 épouse Catherine de Launaj ; un gouverneur du château du Taureau en 1577.

Fouquet (orig. d’Anjou), marquis de la Varenne en 1616, — baron de Sainte-Suzanne, au Maine.

De gueules au lévrier rampant d’argent, colleté d’azur, semé de fleurs de lys d’or.

Guillaume, écuyer de cuisine de Catherine de Bourbon, duchesse de Lorraine et de Bar chevalier de l’ordre au combat de Fontaine-Française en 1593, et contrôleur général des postes ; anobli en 1598, conseiller d’Etat en 1606, père de 1o René, maréchal de camp en 1649; 2o Guillaume, évêque d’Angers en 1616; 3o Catherine, mariée en 1609 à Claude de Bretagne, domte de Vertus.

Fondu dans Champagne, puis en 1732 Choiseul-Praslin.

Fouray, (orig. d’Italie), sr de Salimbéni, — de la Granderie, — de Beauvais, par. de Saint-Colombin, év. de Nantes.

Ecartelé aux 1 et 4 : de gueules au lion d’argent ; aux 2 et 3 : de gueules à trois losanges d’argent.

Un secrétaire du Roi, puis maître des comptes en 1766.

FouncAde, bourgeois de Nantes.

De sinopleau pairie d’argent (Arm. 1696).

Fourché (orig. du Poitou), sr du Breuil, — de la Touchelais, par. de Savenay, — de * Quéhillac, de la Ville Frégon et de Villehouin, par. de Bouvion, — de la Courosserie, par. d’Héric, — de Bougail, — de Berso, par. de Saint-Gildas-des-Bois, — de la Haye, par. de Fay.

Ext. réf. 1668, 0 gén. et maint, par arrêt du pari, de 1700, sept gén., ress. de Nantes.

De sable [aliàs : parti de sable et d’azur) au chevron cl or, accomp. en chef de deux lions affrontés d’argent, lampassés et couronnés d’or, el en pointe d’une molette d’argent.

Malhurin flls Geoffroi, s’établit en Bretagne où il épousa vers 1540 Marie Cybouault, dame de Berso dont : 1o Guillaume, capitaine de cinquante hommes d’armes sous le duc de Montpeasier, tué au siège de Lusignan en 1574 ; 2o Pierre, sr de Quéhillac marié à Jeanne de Moayre, dame de la Courosserie ; Jean, auditeur des comptes en 1572, puis maître, de la création du duc de Mercœur en 1590 et maître de l’artillerie, enfin maire de Nantes en 1596, aïeul de Louise, mariée au surintendant Fouquet, dont la fille unique épousa en 1657 le duc de Béthune-Charost.

Trois conseillers au parlement depuis 1610 ; un président aux requêtes en 1771 ; un procureur-général-syndic des Etats en 1657 ; un page du Roi en 1735.

Fourni, sr de la Ville-llessac, par. de Frossay, év. de Nantes, — de la Guionnière D’azur au lion d’argent ; au chef d’hermines (Arm. 1696). Charles, échevin de Nantes en 1714.

Fôureau, s{{e|