Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/442

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


r}} des Ormeaux, — de la Pirotais, par. de Cambon, - du Désert. Déb. réf. 1669, ress. de Nantes.

De sable au chevron d’argent, chargé de trois croisettes de gueules (Arm. 1696). Charles, audiencier à la chancellerie en 1603.

Fournas (orig. du Languedoc, y maint, en 1668), sr de la Brosse, — de Fabrezan, — de Truilhas, — de Belleforest.

D’argent à trois fasces d’azur ; au griffon d’or, couronné d’azur, brochant.

André, sr de la Brosse, major d’Aigues-Mortes, anobli en 1615 pour services militaires sous Henri IV et Louis XIII ; un chevalier do Saint-Lazare en î723 ; un chevalier de Malte en 1787.

Cette famille éteinte de nos jours, s’est alliée enBretagne aLUxKerpaên, duBotdèru et Pluviè.

Fourneaux, par. d’Availles, év. de Rennes.

Seigneurie d’abord possédée par la maison de Châteaubriant, érigée en châtellenie en 1518 en faveur de François de Broons, pannatier de la Roine ; appartenant en 1640 à François de Broons, tué en !652, époux de Gilonne d’Harcourt et possédée ensuite par les Grout.

Fournel, sr de la Fontaine, — de Servigné, par. de Gévezé, év. de Rennes. D’argent à trois bandes d’azur, à la bordure de gueules besantée d’or. Guillaume, secrétaire du Roi en 1644, anobli en 1697.

Four.net (du), sr dudit lieu, par. de Saint-Judoce, — des Ouches, par. de Trévérien,

— du Portal, — de la Guichardière, — de la Herpedaie. — de Beauch unp.

Anc. ext. réf. 1668, onze gén., réf. et montres de 1445 à 1513, dites par., év. de Dolet Saint-Malo.

D’argent à trois pelles de four de gueules.

Jean, écuyer sous le connétable du Guesclin en 1370, et au nombre de ses légataires, fut entendu dans l’enquête pour la canonisation de Charles de Blois en 1371 et épousa Honorée du Boudon. (Famille éteinte de nos jours).

Fourmer, srdesRoches, — du Rignon, par. d’Irodouer, — de Kervéguen, par. de SaintCaradec-Trégomel, — de la Ville-Davy, — de la Roche-Botherel, — de Trélo, par. de Carentoir, — du Petit-Bois, par. de Renac et baron de Renac, —sr de la Mineraye,

— du Val-Hamon, d’Allerac, de la Barbarinaye et de la Vallée, par. de Saint Just,

— de *Pellan et de Cambara, par. de Maure, — des Granges, — de l’Espinay, — du Roscouèt, — de Marsac, — de la Ville-Néan, de Tréguédas et de la Bouéxière, par. de Comblessac, — de Saiut-Maur, — de Beauregard, de Lauaay-Saint-Pern, par. de Romillé, — de la Bodraye, — du Temple, —’ de la Braise.

Anc. ext., réf. 1659, huit gén., et maint. à l’intend. en 1708, réf. et montres de de 1448 à 1513, par. d’Irodouer, év. de Saint-Malo et Saint-Caradec-Trégomel, év. de Vannes.

D’argent au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d’or ; à la bordure ungreslée de sable, chargea de huit basants d’or. D3\’is) : Nec tactus abibis.