Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/452

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ext., réf. 1669, sept gén., réf. et montres de 1449 à 1513, par. d’irodouer et Bédée, év. de Saint-Malo.

D’argent à trois têtes de coq de sable, crêtées et barbelées de gueules. Guyon, vivant en 1479, épouse Guillemette de Brays.

Frotet, sr de la Bardelière, — des Landelles, — de la Beurais, — de Saint-Thual, par. de ce nom, — de Saint-Père, par. de Saint-Père-Marc-en-Poulet. Maint, au conseil en 1701, ress. de Saint-Malo.

D’argent à la barre de sable, chargée de trois besants d’argent et accomp. do trois croissants de gueules.

Colas, époux en 1548 de Jocelyne Maingart, père et mère de : Michel, capitaine ligueur, qui s’empara des châteaux de Saint-Malo et de Pontbriant en 1590 ; deux maitres des comptes de 1617 et 1632 ; Olivier, chanoine de Saint-Malo et abbé de Boquen en 1617.

Frotin, sr de Mainbieu.

Déb., réf. 1668, ress. de Rennes.

D’azur à un cygne nageant sur une rivière et accomp. de trois pattes de lion le tout d’argent (Arm. 1696).

Frotté (orig. de Normandie, y maint, en 1599 et 1666), sr de Couterne, —’de la Rimblière, — des Préaux, — de Vieux-Pont, — de la Perrière.

D’azur au chevron d’or, accomp. en chef de deux molettes de même et en pointe d’un besant d’argent.

Jean, contrêleur général et secrétaire des finances du Roi et de la Reine de Navarre en 1546; Mené, gentilhomme de la chambre du Roi Henri IV en 1599, obtint un arrêt des francs-flefs en 1578.

Un célèbre chef royaliste en Basse-Normandie, ci-devant sous-lieutenant au régiment. Colonet-Général (infanterie), fusillé en 1800.

Frotter (le), sr de Keranlrotter, par. de Pommerit-Jaudy, — du Verger, par d’Yvias, — — de Kerhalvez et de Poulmestre, par. de Quimper-Guézennec, — de Coatanfrolter, par. de Lanmeur, — de Kerhuon, — de Kerambellec, par. de Runan, — du Pouillat, par. de Prat, — de la Villemoro, — de Kerhingant, — de * Kerillis, — de Kerhir, — de Lesvern, — de la * Garenne, par. de Saint-Brandan.

Maint, à l’intend. en 1699, et par arrêt du pari, de 1778 ; six gén., réf. et montres de 1427 à 1543, par. d’Yvias, év. de Saint-Brieuc, Quimper-Guézennec et Tonquédec, év. de Tréguier.

D’argent au château d’azur, maçonné et girouetté d’or. Devise: Nilconscire sibi.

Alain, époux en 1260 d’Amice Le Clerc, fait une fondation aux moines de Beauporten 1268 ; Olivier, marié à Plezou Loutraige, veuve en 1427 ; Olivier, prête serment de fidélité au duc entre les nobles de Tréguier et Goëllo en 1437 ; Jean, vivant en 1481, épouse Catherine le Tallec.

La branche aînée fondue au xv" siècle dans Estienne.

Fuoulay (