Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/459

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


de 1513 à 1536, par. de Saint-Marcel, év. de Vannes.

D’azur au sautoir d’argent, chargé de cinq croisettes potencées de sable ; aliàs : cantonné de quatre croisettes potencées d’argent (Arm. de l’Ars.).

Simon, procureur de la dame de Malestroit au parlement général de 1450. La branche de la Touche fondue vers 1565 dans la RivièreSaint-Quiouél.

Gal (le), voyez Gall (le).

Galbaud, sr dela Barrière et du * Port, par. de Saint-Donatien, év. de Nantes. Maint, par arrêt du parlement de 1784 et par lettres-patentes de 1828. D’azur à trois noix de galle d’or.

Pierre, auditeur des comptes en 1702, époux de Marie Giroust ; un maître des comptes en 1743 qui obtint ses lettres d’honneur en 1766; un maréchal de camp en 1792; sept chevaliers de Saint-Louis et plusieurs officiers supérieurs d’artillerie et du génie depuis 1788; l’un commandant une batterie d’artillerie à la descente de Quiberon en 1795, un autre tué au siège de Rome en 1849.

Galbois, baron de l’Empire en 1813, lieutenant-général en 1838, † 1850.

D’or coupé d’argent, à la fasce crénelée de gueules brochante ; l’or chargé de trois têtes de loup de sable et l’argent de sept mouchetures d’hermines ; à la Champagne de gueules.

Galïnière (de La), sr des Hélys, — du Bois-Costard. Déb. à l’intend. en 1703, ress. de Rennes.

Galissonnière (la), par. de Saint-Jean de Béré et la Jannière, par. de Monnières, év. de Nantes, marquisat en 1658 en faveur du sr Barrin, voyez Barrin.

Gall (le), sr du Plessix, par. de Languidic, — de Cunfiou et de Kermorgan, par. de Plouay, — de Locdulven, par. d’Inguiniel, — de Palevar, par. de Ploërdut, — de Ménoray, par. de Loomalo.

Anc. ext., réf. 1670, huit gén., réf. et montres de 1426 à 1536, par. de Languidic, Plouay et Inguiniel, év. de Vannes.

D’argent au lion de gueules, armé et lampassé d’or, chargé de deux fasces de même sur le tout.

Pierre, sr de Cunfiou et Alain, sr du Plessix, son frère, vivaient en 1456 ; Pierre, petitfils d’Alain, épouse Catherine de Langle, veuve en 1539 ; trois conseillers au parlement depuis 1681, dont le dernier mort sans postérité vers 1787.

La branche de Cunfiou fondue dans Eder.

On trouve Alain le Gall, de la paroisse de Riec, évéque de Cornouaille, † 1358 ; mais nous ne savons s’il appartenait à cette famille.

Gall (le), sr de la Porte-Garrel, par. de Nivillac, — de la Ville-Isaac, par. de Missillac, — de Kermear, — de Kerolivier, par. d’Assérac.

Pascé ondé d’argent et d’azur (G. le B.) ; aliàs : d’azur au coq d’or, surmonté d’une étoile de même (Arm. 1696).