Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/47

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
10
AND

Jean, se croisa en 1190 (cab. Courtois) ; autre Jean, croisé en 1248 (cab. Courtois) ; autre Jean, ratifie le traité de Guérande en 1381 ; son sceau porte trois croissants, au chef chargé de trois quintefeuilles ; Olivier fils de Geoffroi, sr d’Angrie, et de Barbe de la Porte, vivant en 1392, épouse Jeanne, dame du Bois de la Cour ; Guillaume, marié à Antoinette de Cancoët, s’établit au XVIe siècle en Bretagne. Cette maison a produit six chevaliers de Malte depuis 1597, et sept conseillers au parlement, depuis 1611; deux maréchaux de camp en 1702 et 1788 ; un évêque de Dax en 1733 † 1736 ; un évêque de Léon, puis de Châlons-sur-Saône, aumônier de la reine Marie Leczinska, et abbé d’Eu au diocèse de Rouen, en 1773, † 1806 ; un abbé de Noyers au diocèse de Tours en 1785, puis évêque de Nantes en 1819, † 1822 ; un pair de France en 1815, lieutenant-général en 1823, père d’un général de brigade, blessé devant Sédan en 1870. Deux membres admis aux honneurs de la Cour depuis 1771.


Andrault (orig. de Nivernais, y maint. en 1669), comte de Langcron en 1656, — marquis de Maulevrier, — sr de la Coste, par. de Saint-Julien, év. de Saint-Brieuc, — de Launay-Gouray et de Beauvais, par. de Bréhant Moncontour.

D’azur à trois étoiles d’argent.

Joseph, lieutenant-général des armées navales, épousa en 1684, Jeanne-Magdeleine du Gouray, dame de la Coste, père et mère de Louis-Théodose, lieutenant-général des armées du Roi en 1744, et lieutenant de Roi dans la Basse-Bretagne ; Jean-Baptiste-Louis, marquis de Maulevrier, maréchal de France en 1745, père de Charles-Claude, lieutenant-général des armées du Roi, gouverneur des ville et château de Brest de 1755 à 1790.


André, sr de Crévy, par. de Saint-Lyphard, — de Champeaux, — du Tertre, — de la Hélardière, par. de Donges, — de la Guichardais, par. de Tréal, — de la Touchelays, par. de Savenay, — de Malarit, par. de Plessé.

D’argent au chevron de sable, accom. de trois trèfles de même. Devise : Sans venin.

Jean, conseiller du duc en 1448, épouse Françoise de Montauban ; Mathieu, maire de Nantes en 1568 ; Pierre, avocat général aux comptes en 1588, père d’autre Pierre, maire de Nantes en 1590.


André, sr — de Villerain — du Lehec, — de Kerlidec, — de Kermorial, év. de Cornouailles. (Protest. 1788).

De gueules à la fasce, accomp. en chef de deux merlettes et en pointe de deux étoiles, le tout d’or. (Arm. 1696).

Un secrétaire du Roi près la chancellerie d’Aix en 1735, depuis président à mortier au parlement de Provence.


André, sr de Saint-Mirel.

Déb. réf. 1668, ress. de Rennes.


André, sr de Durville, év. de Rennes, — du Pratmeur, év. de Cornouailles.

De gueules au sautoir d’or (Arm. 1696).

Un sergent général et d’armes à Carhaix en 1656.


André (orig. du Dauphiné).

De gueules au lévrier d’argent, colleté d’or ; au chef d’azur, chargé d’un soleil d’or.

Un évêque de Quimper en 1802, baron de l’Empire, † à Paris, en 1818.