Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/472

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ext. chev., r^f. 1669, treize g4n., réf. de 1478 à 1513, dites par , év. de Rennes.

D’azur à ia fasce d’argent, chargée de trois quintefeuillcs de gueules.

Geofffoi, chevalier en 1257, marié à Arture de Vaucel. (Famille éteinte).

Gault (orig. du Maine), sr de l’Épinardière, par. de Saint-Bi-1, en Bélin, — du Tertre-Vallière, — fie Rougeraont, — du Bay, — du Plessix, — de Branseuc, par. de Concoret.

D h à l’intend.en 1699 ; puis maint, au pari, de Bretagne eu 1743 (G. G.) et admis aux Etats de 1744.

D’azur à l’épervier d’argent perché, de même, membré, becqué et grillé d’or.

Julien, sr de l’Epinardière, époux en 1450 d’Adenelle de Saint-François, de la maison du Ronceray, paroisse de Marigné, auteur 1o des srs du Tertre-Vallière, établis en Bretagne, qui ont produit un lieutenant-général au siège de Ploermel en 1597, dont les descendants se sont éteints depuis 1744 ; 2o des srs de la Brillaudière et du Boisdomer, en Touraine, éteints, qui ont produit quatre maires de Tours de 1586 à 1629 et deux évéques de Marseille en 1639 et 1640.

Les s" de Beauchesne, par. du Theil, de la Galmandière, par. de Châteaubourg et de Bonneval, de même nom et armes, remontent à Antoine, procureur fiscal de la châtellenie du Theil, mort en 1619 et ont produit deux substituts du procureur-général au parlement de Rennes depuis 1718 et un général de brigade, baron de l’Empire fà Dantzick en 1813.

Gaultier, Gauthier Ou Gautier, sr du Plessis-Raffray, par. de Domagné.

Ext., réf. 1670, 0 gén., ress. de Rennes.

D’argent à la fasce de gueules, chargée de trois croissants renversés d’or, et accomp. de trois croisettes de gueules.

Pierre, audiencier a la chancellerie en 1572, anobli en 1578 par lettres vérifiées en 1585 ; trois secrétaires du Roi de 1580 à 1654 ; deux greffiers en chef civils en 1586 et 1590.

Gaultier, sr de la Fontenelle, par. de Saint-Goustan, — de la Ville au-Moine, — du Vieux-Pignon.

Déb., réf. 1669, ress. de Dinan.

D’azur au sautoir accomp. en chef et en pointe d’un croissant et en flancs, de deux étoiles, le tout d’or. (Arm. 1690).

Gaultier (orig d’Anjou), sr de Launay, — de Brulon, — de la Fontaine, par. de Bazoug3s-sur-Loir, au Maine, — de la Crousilière, — de Quinée.

D’azur à la rose d’argent, accomp. en chef de deux étoiles d’or et d’un croissant de même en pointe. Devise : Crescentur ad sidéra.

François, licencié ès lois, procureur fiscal de Châteaugontier en 1539 ; deux conseillers au parlement en 1571 et 1593; un maître des comptes en 1572 et un auditeur en 1611.

Gaultier (orig. d’Anjou), sr de la * Guistière, par. de Saint-Sauveur de Landemont.

Coupé de sinople et d’or, à trois pommes de pin versées, au naturel.

François, conseiller au présidial de Nantes en 1577 épouse 1o Hélène le Tort, 2* Jeanne de Peillac ; Jean, capitaine pour le Roi de cinquante arquebusiers à cheval, à Châteaubriant en 1590 ; Louis, gendarme des ordonnances du maréchal de Saint-Luc en 1639, épouse