Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/482

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


aux enquêtes depuis 1705 ; un page du Roi en 1699 ; une fille à Saint-Cyr en 1734 ; un maréchal de camp en 1792 ; un général de brigade de nos jours. La branche de Peccaduc fondue dans la Ruée puis Picot.

Geslin, srdes Hayes et du Boisbriand.

Réf. 1513, par. de Bréal-sous-la-Gravelle, év. de Rennes.

Jean, secrétaire de la duchesse Anne, franchi en 1490; Henry, son fils époux en 1513 do Marie d’Argentré.

Geslin, sr de Chàteaufur, — de Pontaniou, — de Kersperling, par. de Landunvez. Déb., réf. 1670, ress. de Lesneven.

Geslin, év. de Rennes.

D’azur au vaisseau d’argent, voguant sur des ondes de même.

Un capitaine de vaisseau de la Compagnie des Indes, contrêleur à la chancellerie en 1776; René, de la par. de Gennes, marié vers 1750 à Marguerite Beguyer, père d’un échevin de Nantes en 1786 dont la postérité s’est fondue dans Bertrand.

Gesril (de), sr dudit lieu, par. d’Hénansal, — du Papeu, par. de Pléhérel, — de la Caillibotière et de la Cherquetière, par. de Maroué, — de Vaugoellon, — de la Bouëtardaye, — du Pont, — de Chamballan et de la Minière, par. de Rougé.

Anc. ext., réf. 1668, sept gén., réf. et montres de 1423 à 1469, par. d’Hénansal et Pléhérel, év. de Saint-Brieuc.

D’argent au chêne arraché de sinople ; aliâs : une croix chargée drune bande (Sceau 1418).

Rolland, écuyer sous le connétable du Guesclin en 1378 ; Pierre, vivant c i 1469, épouse Jeanne le Brosset ; un lieutenant de vaisseau en 1789, fusillé en 1795, célèbre par son dévouement héroïque à Quiberon, et surnommé le Règulus breton. (Famille éteinte.)

Gestas (de) (orig. du Quercy, y maint, en 1698), sr de Montmaurin, en Armagnac, — de Betous, — de Bouzon, — comte de * l’Esperoux. D’azur à la tour d’argent, maçonnée de sable.

Cette famille alliée en Bretagne aux Roquefeuil, Parscau et la Monneraye, a produit un maréchal de camp en 1791. Deux membres admis aux honneurs de la Cour de 1781 à 1786.

Gestin, sr de Poulbroc’h, par. de Ploudiry, — de l’Ile, par. de Plabennec. Réf. et montres de 1426 à 1534, dites par., év. de Léon. D’or au sautoir d’azur ; aliâs : d’or à la croix ancrée d’azur. Yves, doyen du Folgoat en 1498.

La branche de Poulbroc’h fondue vers 1500, dans Kerroudault puis Penfenlenyo, Saity et Forestier.

On trouve Morice Gestin, de la paroisse de Plouguin, anobli en 1470.

Gezisac, év. de ’Vannes.

De gueules au chevron d’or, chargé de trois macles d’azur, et accomp. de trois besants d’or (G. le B.).

Ghaisne