Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/487

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


r}} de Kerfraval, par. de Ploujean, év. de Tréguier.

D’argent au chevron de gueules, accomp. de trois quinlefeuilles de même (G. le B.).

Alain, maître des comptes en 1645.

La seigneurie de Kerfraval a été possédée dans la suite par les le Borgne puis Sègaler.

GiNguÉnÉ, sr de la Chevalleraye et de la Bonne-Denrée, par. de la Chapelle-Chaussée,

— du Breil-Samin, par. de Langan, — de la Mériollais, — du Plessix, par. de la Baussaine, — de la Chaîne, — delà Martinays, — de la Chauvrais, par. de Romillé,

— de la Potelais, — de la Croix, — de Malabry, — du Bois-Jean, par. d’Irodouer, — de Rictraon, par. de Langoet.

Anc. ext. réf. 1669, six gén. ; réf. et montres de 1445 à 1513, par. de la Chapelle-Chaussée et la Baussaine, év. de Saint-Malo et Langan, év. de Dol.

D’argent à trois coquilles de gueules ; aliàs : de sable à trois coquilles d’argent.

Guillaume, vivant en 1480 épouse Jeanne Aubaud ; François, dernier du nom, capitaine au régiment de Picardie, fusillé à Quiberon en 1795. Fondu dans le Fer de la Motte.

Girard, (orig. du Poitou, maint, eu Languedoc en 1668), sr de Basoges, — de Passy,

— de Tilloy, — comte de Villetaneuse en 1652.

D’argent à la fasce degueules, chargée d’un léopard couronné d’or, et Uccomp. d’une quintefeuille desinople en pointe ; écartelé émanché d’or et degueules ;sur le tout : losangé d’argent et de gueules, qui est Girard.

Renaud, ambassadeur de Charles VU pour traiter du mariage du dauphin avec Marguerite d’Ecosse en 1436, puis maître d’hêtel de cette princesse, femme de Louis XI ; Henri, srde Tilloy, et Louis, son frère, sr de Villetaneuse, conseillers au parlement de Bretagne en 1612 et 1614.

Girard (orig. du Dauphiné, y maint, en 1671), sr de Chateauvieux, — de Soucanton,

— de la Motte.

Maint, par arrêt du conseil de 1788. (G. G.)

D’azur à la tour d’argent, donjonnée de même, maçonnée de sable ; au chef cousu de gueules, chargé d’une étoile d’or, adextrée d’un lion naissant d’or et sénestrée d’un croissant renversé d’argent.

Jacques, s’établit en Bretagne où il épousa en 1090 Marguerite le Moine ; un maréchal de camp, † 1824.

Girard (orig. de Paris), sr de la Haye, — du Pellan. Anobli en 1697, ress. de Carhaix. (G. G.) <

D’azur à la tête de licorne d’argent, surmontée d’un croissant de même (Arm. 1696).

Deux secrétaires du Roi de ce nom à la grande chancellerie, depuis 1658.

Girard, sr de l’Isle-Scelée et de la Maison-Neuve, év. de Saint-Malo, — du TertreErnault, par. de Pleurtuit, — du * Demaine. [graphic]

D’argent à