Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/494

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


trois têtes de maure de sable, bandées d’argent (Arm. de l’Ars.).

Plusieurs sénéchaux de Rennes et de Mantes depuis U5I ^ Julien, conseiller aux GrandsJours puis au parlement en 1554, marié à Anne de Cacé, dont Suzanne, mariée à Roch Pinçon, sr de Cacé, gentilhomme de la chambre en 1000.

Godet, sr des Forges, — de la Trapardière, — de la Gouerière, — de la Teslais.

Ext., réf. 1668, trois gén., et maint, à l’intend. en 1699, ress. de Rennes et Hédé.

De sable à la croix alésée d’argent, accomp. en chel ’ de deux coquilles de même, et en pointe d’une étoile à huit rais d’or.

François, conseiller au présidial de Rennes en I57é, anobli en 1594, épouse Julienne Guyot -, Charles, conseiller au parlement en 1586, † 1587.

On trouve maître Jacques, et Marie de Vaunoise sa femme, exempts de fouages à la réformation de 1513, paroisse de Parthenay.

Godet, sr de Lesnaudais, par. du Gavre, — du Perret et du Vauguillaume, par. de Nozay, — de Pasgirard, — de Chastillon, par. de Fay.

Ext., réf. 1670, six gén., ress. de Nantes.

D’argent à l’olivier de sinople, accosté de six coquilles d’azur en pal, 3.3; au chef bandé d’argent et de sable.

Jean, vivant en 1500 épouse Guillemctte Alexandre ; plusieurs maitres des comptes depuis 1587; un commandant de l’armée vendéenne, † 1807.

On trouve Jacques, alloué de Rougê et maître d’hùtel du seigneur de Chàteaubriant, à la réformation de 1513, paroisse du Theil, évéché de Rennes.

Godet, sr de Baux.

D’azur au chevron d’or, accomp. de trois coquilles d’argent (Arm. de l’Ars.).

Godus, sr de Pontveix et de Montnouël, par. de Conquereuil, — de Jnzel, par. de Guémené-Penfao.

Réf. 1428, par. de fonquereuil, év. de Nantes.

Porte deux haches d’armes adossées en pal (Sceau 1440), (Blancs-Manteaux).

Olivier, homme d’armes pour le recouvrement de la personne du duc en 1420.

Fondu en 1480 dans Guèhéneuc.

GoellO ou GouëllO. comté, év. de Saint-Brieuc.

Cette seigneurie a été successivement possédée par les maisons d’Avaugour, de Bretagne, de Penthièvre et de Bretagne-Vertus.

GoësBe (le), voyez Goassbe (le).

GoëSBrianD (de), sr dudit lieu et de Glahéra, par. de Plouigneau, — de Kerantour, de Launay, de Penanrue, du Stivel et de l’Armorique, par. de Ploujean, — de Kervéguen et de Kermenguy, par. de fluimaëc, — du Roslan, par. de Plougasnou, — du Cosquérou, par. de Mespaul. — de la Nou-Verte, de Triévin et de Keraudy, par. de Plouëzoc’h, — de Coatcoazer, par. de Lanmeur, — de Guermorvan, par. de Louargat, — de

Tome I. 58