Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/499

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ress. de Rennes.

D’argent à trois molettes d’azur ; au chef de gueules, chargé de trois besants d’or, écartelé : d’argent à trois chevrons brisés et engreslés de sable (Arm. 1696).

Goublaye (de La), sr dudit lieu, de Préauguyet du Tertre-Pépin, par. de Saint-Alban, — du Rocher, par. de Plestan, — de Château-Cariou et de la Villebellanger, par. de la Bouillie, — de la Touche, — de Bellenoè, — du Pontrouault, — du Gage, — de Trédaniel, — des Aulnais, par. de Plancoêt, — des Salles, — de * Nantois, par. de Pléneuf, — de Créhen, — de la Villetual, — du Plessis-Rabel, par. d’Héoansal, — de * Mén.rval, par. de Guern, — de Bellestre, — du Closneuf, — du Perray, de Gueury, par. de Trémeur, — du Tremblay, par. de Mésanger, — des Isleaux, — des vaux.

Maint, au conseil en 1723 et 1726 et anc. ext. chev., arrêt du pari, de 1770, dix gén. -, réf. et montres de 1423 à 1513, par. de Saint-Alban, Plestan, la Bouillie, Erq«y et Coëlmieux, év. de Saint-Brieuc et Dol.

De gueules fretté d’argent, chargé d’une fleur de lys d’azur au canton dextre (Sceau 1371) ; aliàs : d’une bande d’azur (Sceau 1415).

Guillaume, écuyer dans une montre de du Guesclin en 1371 ; Olivier, ratifie le traité de Guérande en 1381 ; Thibaud, lieutenant du sénéchal de Saintonge en 1418 ; Jean, époux do Renée Abraham, mentionné dans la réformation de 1430 ainsi que Gilles son fils, marié a Isabeau du Feu, qui vendirent la terre de la Goublaye à Jean Visdelou ; Eustache, arrièrepetit-fils des précédents, marié vers 1550 à Étiennette Jocet, auteurs des srs des Salles, de Nantois et de Ménorval.

Deux volontaires au combat de Saint-Cast en 1758.

Goublaye (de La), voyez Visdelou.

Goudelin (de), sr dudit lieu, par. de ce nom, — de Goasmelquin, par. de Plouégatlîuérand, — de Kerloaguen, par. de Plougonven, — de tîuergué, par. de Pleslin, , vicomte de Pléhédel, par. de ce nom.

Anc. ext. réf. 1669, cinq gén., réf. et montres de 1481 à 1543, par. de PlouégatGuérandet Plougonven, év. de Tréguier.

D’azur à l’épée d’argent, garnie d’or en pal, la pointe en bas ; aliàs : écartelé d’argent à trois fasces de sable, surmontées d’un lion naissant de même. Devise :Joie sans fin à Goudelin.

Rolland et Jean, son fils, mentionnés dans des chartes de Beauport en 1202 et 1253 ; Guillaume, époux de Jeanne de Trojroff, père et mère de Rolland, marié en 1363 à Unode Budes ; Guillaume, décapité en 1420 pour avoir trempé dans la conspiration des Penthièvre contre le duc, marié à Marie de ïréveznou.

La branche de Goasmelquin fondue vers 1718 dans Kersauson.

Goué (le).

D’or au lion de gueules, surmonté d’une fleur de lys d’azur (Arm. 1696).

Gilles, juge des monnaies de Rennes, marié à Marie Viel, dont Marie, épouse en 1655 de Jean du Bois-le-Houx, sr de Vandel.

Gol’éon (