Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/498

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Estang, par. de Plouaévez. Déb. réf. 1670.

OOrsse.

De gueules à trois têtes de lion arrachées d’or ; au chef d’azur, chargé d’un croissant d’argent, accosté de deux étoiles d’or (Arm. 1690).

Un premier huissier de la chambre des comptes en 1696.

Gouadec (le), en français Sanguin, srde Kervénéguen. Déb., réf. 1670, ress. de Morlaix.

Gouandour (de), sr dudit lieu et de Cléguer, par. de Crozon, — de Kercorentio, — baron de Lescoulouarn, par. de Plonéour, — châtelain de Lezarvor en 1655, — sr de Kervénozaël, par. de Guiscriff, — de Mezros, par. d’Argol, — du Marc’haliac’h, par. de Ploueis.

Anc. ext. chev., réf. 1670, neuf gén., réf. et montres de 1426 à 1562, par. de Crozon et Argol, év. de Cornouaille.

D’argent à trois chouettes de sable, becquées de gueules.

Hemè, fils Hervé Gourgon en épousant vers 1400 Catherine, dame de Gouandour, prit les nom et armes de Gouandour. Fondu dans Moëlien.

Gouaelot (de), vicomte dudit lieu, par. de Kernével, — sr de Toulmen et des Portes, par. de Lanriec, — de Keranével, par. de Melguen, — de Poulangouëz, de la Moite, de Kernoan et de Kerouriou, par. de Trégunc.

Réf. et montres de 1426 à 1536, dites par., év. de Cornouaille.

Guillaume, grand maître des eaux et forêts de Bretagne en 1578.

La branche aînée fondue dès le xm« siècle dans Pont-FAbbfi, d’où la vicomte de Gouarlot a passé successivement aux Rosmadec du Plessix-Josso, Kermèno et Guernisac.

Gouault, sr de Sèvegrand, par. de la Chapelle-des-Fougeretz, év. de Rennes.

De sinople à neuf billettes d’or, posées 1. 2. 3. 2. 1 (Arm. de l’Ars).

Pierre, anobli en 1591, député vers la reine d’Angleterre en 1593 pour solliciter du secours contre les Espagnols, épousa Gillette de Carné, dont 1o Claude, archidiacre de Rennes ; 2o Louise, mariée à François Huart, sr de la Fosse-Poisson.

Gouayré, sr de Bourgneuf, — de la Lipenière, par. de Fercé. Réf. 1513, dite par., év. de Rennes.

D’argent au lion de gueules (Arm. de l’Ars).

Un conseiller au présidial de Rennes, père de Jeanne mariée vers 1630 à Jean d’Armaillé. Goubin, ress. de Rennes.

De sinople au cygne d’argent et une fasce haussée d’or, chargée de quatre coquilles d’azur (Arm. 1696).

Un procureur au parlement en 1696; un député de Lesneven aux États de Nantes en 172?. [ocr errors]

Goubin, sr de Couësme,