Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/51

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
14
AOU

Hamelin fit une fondation à l’abbaye de Bellebranche au Maine en 1150 et laissa quatre fils : Hamelin et Geoffroy, croisés en 1190 ; (cab. Courtois) Savary, qui a continué la filiation de la branche aînée fondue dans Chamaillard ; Amaury, auteur des srs du Plessis, 8e aïeul : 1º d’Aimery, capitaine de Sillé-le-Guillaume en 1432 ; 2º de Pierre, sr de Villeray, tige des seigneurs du Port-Joulain ci-dessous.


Antenaise (d’) (ramage des précédents), sr de Villeray, — du Fresne, — du Port-Joulain, — de la Bigne, — de la Charouillère, de la Chevalerie et de la Touche, par. de Vallet, — de la Boulaye, — de Boisgirault et de la Cour par. de Saint-Philbert-en-Mauges. en Anjou.

Anc. ext. réf. 1670, neuf gén., ress. de Nantes.

D’argent à trois jumelles de gueules en bandes (Sceau 1383) ; aliàs : bandé d’argent et de gueules.

Henri, écuyer dans les guerres de Flandre, donna quittance de ses gages en 1383.

Un membre élevé on 1828 au titre de comte.

Les srs de Rouilly et de la Pitellerie, issus en juveigneurie de ceux du Port-Joulain, maintenus en Normandie en 1668, sont aujourd’hui éteints.


Anteville (d’) (orig. de Normandie), sr de la Cormeraye, — de la Villejosse, par. de Plénée-Jugon, — de Kergall.

Ext. réf. 1670, six gén., év. de Saint-Brieuc.

D’argent à trois fasces de sable, au sautoir de même (aliàs : de gueules) brochant.

Nicolas, fils de Jean, épouse en 1537 Claudine Le Clerc.


Antigny (d’), (or. de Bourgogne), sr de Frégnicourt.

D’or au lion morné de sable (G. le B.)

Un brigadier des chevau-légers de la garde, admis aux Etats de 1752.


Anzeray (orig. de Normandie y maint. en 1463, 1598 et 1666) sr de Courvaudon et de la Gogne, — de Kermarquer, par. de Plomeur-Gaulier.

D’azur à trois têtes de léopard d’or.

Charles, conseiller au parlement de Normandie, marié en 1639 à Sainte Budes, dame de Kermarquer.


Aoustin (orig. d’Angleterre), sr du Coudray, par. de Noyal-sur-Seiche.

Réf. de 1427 à 1440, par. de Mélesse et Noyal-sur-Seiche, év. de Rennes.

De gueules au sautoir d’argent, chargé en cœur d’un tourteau d’azur (Sceau 1382)

Jean, capitaine d’Auray en 1373, rend hommage au vicomte de Rohan, en 1396.


Aoustin, sr de la Potevinière, par. de Sainte-Luce, — de la Corbure, — de Rosinville.

Déb. réf. 1668, ress. de Guérande.

D’azur à l’épée d’argent en pal, accomp. de trois étoiles d’or, 1 en chef et 2 en fasce, et d’un croissant de même en pointe.