Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/510

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


pages du Roi en 1712 et 1729 ; un abbé Je Boquen en 1585 ; un abbé de la Vieuville, de Saint-Mathieu et de la Cour-Dieu au diocèse d’Orléans, évêquede Léon en 1745 ; un abbé de Quimperlé en 174G ; un abbé de Chambons au diocèse de Viviers en 1755 ; un brigadier d’infanterie en 1719 ; un capitaine général garde-cêtes de la capitainerie de Matignon, au combat de Saint-Cast en 1758 ; un lieutenant-général des armées en 1780 et un général de brigade en 1854. Les branches du Vaurouault et de Saint-Loyal existent encore.

Gouyon, sr du Marchaix, par. de Ruca, — de Thaumats, par. de Saiut-Maudé, — de Legoumar, par. de Plélanle-Pelit, — de Vaux, — de Keraudré, par. de SaintCaradec d’Hennebont, — de la Maison-Blanche, — de la Villerobin, — de la Villeneuve, — de la Villenizan, — du Gué, par. de Servon, — de Mouligné, — de Forges, — de Tatoux.

Anc. ext., réf. 1668, sept gén. ; réf. et montres de 1441 à 1535, par. de Ruca, év. de Saint-Brieuc.

D’argent au lion de gueules, couronné d’or.

Geoffroy, vivant en 1450, épouse Alliette Jan, de la maison de la Mettrie, en Trégon ; un gouverneur des Ponts-de-Cé en Anjou en 1701 ; trois pages du Roi et une fille à SaintCyr depuis 1733; un conseiller au parlement en 1785.

Cette famille parait avoir la même origine que les précédentes.

Gouyon, voyez Gouéon.

Gouyon, sr de* Coipel, par. de llenac, — des Isliers.par. de Bains, — de la Ville-Morel. Anc. ext., réf. 1669, six. gén. ; réf. et montres de 1427 à 1536, par. de Renac et Bains, év. de Vannes.

D’argent à la croix pleine de sable. Devise : Cntx mihi spes in honor.

Olivier, archer dans une montre reçue à la Guerche on 1355; Jeanne, épouse vers 1398 Perrot de Sérent ; Jean, reçut en 1474 une gratification du duc, pour payer sa rançon, dans la guerre avec les Français, et fut père de Robert, marié en 1531 à Gillette Gouro, de la maison de la Barbàrinais, paroisse de Saint-Iust.

Gouyquet voy. Gouicquet.

Gouyon, voyez Goyon.

Gouz (le), sr des Verrières, par. du Rheu, — du Verger, par. de Chantepie, — de la Ville-Asselin, par. de Saint-Laurent de Rennes, — de la Roualle, — de la Biardais, — de la Ville-Goyat, par. de Taupont, — de Trorozec et de Flsle, par. de Plougasnou, — d’Ossac, par. de Bréal, — du Portal, — de la Mandardière, par. de Pacé, — de la Garaudière, par. de Bédée, — du Plessis-le-Vicomte, par. de Meingnéet de Bordes, par. de Pontigné, en Anjou.

Anc. ext., réf. 1668, huit gén., et maint, à l’intend. en 1701; réf. et montres de 1427 à 1513, par. du Rheu et Chantepie. év. de Rennes, et Bédée, év. de Saint-Malo.

Fascé d’or et de sable ; au franc canton d’azur, chargé de trois quintefeuilles d’argent.

Tome I. 6 0

Mathieu, témoin dans une