Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/529

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ville, château et juridiction royale, év. de Nantes.

Pour anciennes armes : de Bretagne ; moderne : île gueules à deux lions passants d’argent.

Cette seigneurie fut donnée en apanage en 1311 h Juan, comte de Monifort-l’Amaury, quatrième fils du duc Artur II.

Guérapin (orig de Brie), baron de Vauréal en 1GÔ6, — comte de Relleval en 1679.

D’or au lion de sable, tenant une hache de gueules ; à la bordure d’azur, seméu de (leurs de lys d’or.

Antoine, maître des comptes, aïeul du Louis-Guy, évéque de Rennes- en 173’?, de l’Académie française en 1719, † 1760.

Guérault sr de Chef du-l’ois (en breton Penhoat), par de Ploudiry, — du Hellez. Réf. de 1420 à 1448, par. de Ploudiry et [rvillac, év. de Léon et Cornouaille.

D’azur à trois têtes d’aigle d’argent. Jean, abbé de Daoulas en 1360, † 1398.

Fondu dans Dimanac’h, puis Kerlozrec, Kersulguen et I^esguern.

Guehche (de La), sr dudit lieu, par. de ce nom, — de Martigné-Ferchaud, par. de ce nom, — de Segré et de Pouancé, en Anjou. , De gueules à six (aliàs : deux) léopards d’or (Sceaux de 1108 à 1220).

Théobald, fils de Lose.oran, épouse Guenargant ; Menguen, leur fils, sr de la Guercheen 098, père de Sylvestre, chancelier de Bretagne, veuf en 1076, † évéque de Rennes en 1096: Emme, arrière-petite-fllle du précédent, épousa au commencement du xn" siècle Juha<5! do Châteaubriant, dont la branche s’est fondue en 1263 dans la maison des vicomtes de Beaumont, au Maine, puînés de Brienne ; Thibaud, évéque de Dol † 1301.

Le château de la Guerche passa ensuite aux Chamaillart, puis aux Valois, comtes d’.llençon, qui le vendirent au connétable du Guesclin. Les héritiers de celui-ci le vendirent à leur tour au duc Jean IV, qui le laissa à sa fille, épouse du duc d’Alençon, tué à la bataille d’Azincourt en 1415. Il passa ensuite par alliance aux Montferrat, et successivement depuis aux Gonzague, princes de Mantoue, aux Cossé-Brissae, et aux ducs de Neuvill» de Villeroi.

Guerche (de La), sr dudit lieu, par. de Saint-lire vin, - du 1 ezle, par. de Brains. év. de Nantes. Porte un lion ;Sceuu 1238 .

Marquise, fille Simon, dame de la Guerche, épouse vers 1258 Hugues do la Musse. De cette famille la seigneurie de la Guerche a passé aux Tour ne mine, la Touche. Venier et en 16’2.ï de Bruc, en faveur -lesquels, elle a été érigée en marquisat, en 1632, voyez Bedcide).

La branche du Pezle fondue en 1199 dans Louer,

Le sr de Kercado. paroisse d’Herbignac, déboute à la réformation de 1GGS. Gierdavid (de), voyez Roloe (le).

GuKHGOHI.Ay, COIJOZ Kergorlay (dE ;. [graphic] [ocr errors]

Guérin, s{{e|