Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/546

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Jean, armé pour le recouvrement de la personne du duc en 1420; Jean et Guillemette de la Porte, sr et dame de la Villério en 1513 ; six gouverneurs du château du Taureau de 1591 à 1*540 ; Olivier, srde Roc’hlédan, anobli par lettres de 1610.

Les sTM de Lesvern, du Pratmeur, par. de Ploudiry, de Rumadic, de Goasven, de Kerluden et de Trovern, déboutés à la réformation de 1668, ress. do Morlaix.

Guimar, sr de la Pommeraye, év. de Vannes.

Porte trois croissants, accomp. en flancs de deux besants, (Sceau 1418).

Jean, homme d’armes au siège de Parthenay en 1415, reçoit une montre à Bourges en 1418 ; Jean, de la paroisse de Rieux, archer dans le rêle de la garnison d’Auray en 1554.

Guimar, sr de la Ville-Barre, demeurant à Plouescat, — de Coètidreux, par. de Languengar.

Déb. réf. 1666, ress. de Lesneven.

D’argent au chêne de sinople, englanté d’or (Arm. 1696) ; aliàs : de gueules à neuf besants d’or 3. 3. 2. 1.

Un maire de Lesneven, député de cette ville aux Etats de 1702.

Guimarho, sr de Keriargon, par. de Belz, — de Lamouhic, par. de Caudan, — de Kerrio, — de Kersalo, par. de Cléguer, — de Lorière, par. de Quéven, — de Talen, — du Boiscourtel.

Anc. ext. chev., réf. 1669, neuf gén., et maint, à l’intend. en 1702; réf. et montres de 1426 à 1536, par. de Belz et Mendon, év. de Vannes.

D’or à la bande de gueules, accomp. en chef d’une merlette de sable.

Pierre, dans une montre d’Olivier de Clisson en 1379 ; Hervé, trésorier général du duc en 1402 ; Jean, receveur d’Auray, marié vers 1418 à Marguerite de Cadoudal. La branche de Keriargon fondue vers 1664 dans Keralbaud.

Guimarho.

Montre 1481, par. de Sulniac, év. de Vannes.

Gilles, auditeur des comptes, confirmé en 1468 dans l’anoblissement octroyé à Jean, son père.

GuIN’arT.

Porte trois chevrons (Sceau 1340, Blancs-Manteaux).

Guillaume, croisé en 1248 (cab. Courtois) ; Jean, archer dans une montre de 1451.

Guiné, sr de Longpré, par. de Brie, — des Portes, — de la Fosse-Piquet, près Ancenis. Ext., réf. 1668, cinq gén., réf. de 1427 à 1513, par. de Brie, év. de Rennes.

D’azur au sautoir d’or, accomp. en chef d’un croissant et en pointe d’un trèfle, le tout de même.

Augier, fils Perrin, notaire de Courlaye en 1427, est parent de plusieurs nobles du pays, s’est exposé en armes, et a lettres de franchise ; Jean, sr de Longpré, épouse en 1510, Plézou d’Escaillon.

Guingamp (ramage de