Page:Potvin - Le tour du Saguenay, historique, légendaire et descriptif, 1920.djvu/33

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
10
le tour du saguenay

François Bissot de la Rivière qui fut le grand-père du sieur François-Marie Bissot de Vincennes, fondateur de l’État de l’Indiana dont l’origine fit l’objet de longue recherches par les historiens américains et canadiens. M. Pierre-Georges Roy, de Lévis, étant arrivé bon premier dans cette sorte de concours historique.

Un détachement de l’armée de Wolfe, sous le commandement de Moneton, est débarqué à Beaumont le 29 juin 1750. Les Anglais s’emparèrent de l’église après quelques coups de feu échangés entre eux et quelques soldats de Québec. La légende veut qu’ils aient par trois fois essayé de mettre le feu au temple sans y réussir.

À quelques milles plus bas que Beaumont, nous passons devant Saint-Michel de Bellechasse qui était appelé autrefois Saint-Laurent de la Durantaye. Cette paroisse est comprise dans l’ancienne seigneurie concédée en 1672 au sieur Olivier Morel de la Durantaye. L’église en bois et plusieurs maisons furent brûlées par les soldats de Murray pendant le siège de Québec. Les autorités, après la cession du pays, eurent toutes les peines à convaincre les habitants de se soumettre. Cinq d’entre eux, quatre hommes et une femme, ne voulurent jamais entendre raison. Ils se séparèrent d’eux-mêmes de l’église dont les pasteurs préchaient la soumission.Ils moururent dans l’impénitence et furent enterrés dans un champ. Notre poète national, Louis Fréchette, a raconté cette triste histoire dans des vers tragiques.

Vient ensuite Saint-Vallier, érigé en paroisse le 3 mai 1722. L’église actuelle, qui date de 1905, remplace la première qui dura près de deux cents ans. Le village de Saint-Vallier est bâti sur la moitié de la seigneurie