Page:Potvin - Le tour du Saguenay, historique, légendaire et descriptif, 1920.djvu/48

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
23
le tour du saguenay

environs. Nulle paroisse du district de Québec ne possède autant de familles éprouvées par les naufrages. C’est une paroisse peuplée de navigateurs.

Enfin, voici la dernière paroisse de l’île : Saint-François-de-Sales, ancien arrière-fief de l’Argentenay, l’un des derniers fiefs établis. C’était, autrefois, le grand rendez-vous des chasseurs de la région. On embrasse, de Saint-François, un horizon magnifique qui comprend une partie de la côte sud, les Îles-Madame, aux-Réaux, de-la-Quarantaine, le Cap Tourmente, les fermes de Saint-Joacliim, de Beaupré, etc. Non loin de l’église, on pouvait voir, il y a quelques années, les restes d’anciennes fortifications construites, dit-on, en 1759. En face de Saint-François, se dessine l’Île-Madame où tant de gens ont cherché des trésors que l’on disait enfouis dans son sol. La partie nord de Saint-François est connue sous le beau nom d’Argentenay. On dit que c’est ce petit coin du pays qui a le mieux conservé les coutumes du bon vieux temps. Le Dr Hubert Larue raconte qu’en 1852 il a entendu appeler du nom de Bostonnais les Anglais de Québec et un vieillard lui parla du roi de France.

C’est dans ces parages à Saint-François, à l’Île Madame, aux-Béaux, à l’Île-à-deux-Têtes, que le Dr Eugène Dick, qui est mort à Sainte-Anne-de-Beaupré en juin 1919, fait dérouler l’intrigue de son roman d’aventures, l’Enfant Mystérieux, roman qui eut une grande vogue lors de son apparition. Le Dr Dick a été, peut-on dire, le précurseur du roman d’aventures à Québec. On ne peut passer par là sans penser aux terribles aventures de son héroïne Anna, en particulier à l’Île-aux-deux-Têtes.