Page:Potvin - Un héros de l'air, l'heureuse aventure de Roméo Vachon, 1955.djvu/71

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


quemment, il fit un voyage d’études en Europe, particulièrement en France et en Angleterre. En 1926, il conduisit une expédition dans le bassin du Mackenzie et en 1927 entra au service de la Compagnie Aérienne Franco-Canadienne. Boursier du gouvernement en 1928, il passa quatre mois en France, aux fins de se perfectionner en aéronautique. De retour à l’été 1928, il entra à l’emploi de la « Canadian Transcontinental Airways » dont Roméo, son frère, était le surintendant et il eut l’honneur, à l’occasion du cinquantenaire de l’exposition de Toronto, de transporter le premier courrier aérien de Québec à la Ville Reine. En 1929, il fut placé en charge de la base de St-Félicien et pendant trois ans fit le transport des passagers et des messageries aux grands centres miniers de la Chibougamau et l’achat des fourrures dans la région du grand Lac Mistassini et de l’Ungava. Le jour de Noël, 1930, il fut en charge de l’expédition qui alla chercher en pleine forêt les corps des aviateurs Lizotte et Cannon perdus dans la région de Chibougamau. Depuis 1932, il est attaché à l’aéroport de Cartierville.

Il est membre de l’« American Society for Metals ». Travailleur acharné, il ne connaît pas d’autre récréation que l’aviation dans laquelle il s’est taillé, comme son cadet, Roméo, une place enviable pour l’honneur canadien-français.

En un temps qui n’est pas pour nous millionnaire en personnalités, on ne doit pas oublier celles dont le souvenir nous donne des raisons de fierté nationale et la forte personnalité de l’as canadien-français, Roméo Vachon, est de celles-là. C’est pourquoi nous avons été heureux d’esquisser de lui un portrait d’ensemble, bien pâle malheureusement, mais où nous avons cherché à faire ressortir les caractéristiques de cette attachante figure du pays de Québec, qui a donné à notre jeunesse un précieux exemple de travail, d’initiative, de courage, de discipline et de conscience professionnelle.