Page:Procès verbaux des séances de la Société littéraire et scientifique de Castres, Année 1, 1857.djvu/121

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 121 —

La Société a remarqué plusieurs passages pleins de verve et d’heureuses inspirations. Elle s’est arrêtée, avec plaisir sur des idées neuves rendues dans un langage qui en augmente l’éclat et l’intérêt. Elle charge le bureau de transmettre à M. Plazolles ses félicitations et ses remerciements.


M. Lalagade, médecin à Albi, écrit à la Société pour lui faire hommage de deux brochures dont l’une porte pour titre : Études sur la revaccination ; et l’autre : Nouveau procédé de conservation du virus-vaccin.

L’examen de ces deux ouvrages est confié à M. Bénazech, docteur en médecine.

M. V. Canet fait un rapport au nom de la commission chargée d’examiner la question des prix à décerner. La Société décide conformément aux conclusions énoncées :

1° Qu’elle distribuera quatre prix en 1858.

2° Que le programme sera adopté dans une séance suivante.

3° Qu’elle pourra modifier, tous les ans, le nombre, la valeur et la nature de ses prix, ainsi que les conditions du concours.


Séance du 10 Juillet 1857.


Présidence de M. A. COMBES.


Le président dépose :

1° Une livraison de l’Art chrétien, par l’abbé J. Corblet.

2° Un envoi de M. Dardé, avoué à Carcassonne, contenant quelques brochures et divers extraits d’études et de jugements sur des hommes, des œuvres et des institutions.