Page:Procès verbaux des séances de la Société littéraire et scientifique de Castres, Année 1, 1857.djvu/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 35 —

un but spécial, ou accidentellement, peuvent fournir des renseignements et donner des indications précises. Caton, Varron, Columelle, Virgile, Palladius, sont tour-à-tour l’objet d’une appréciation détaillée d’où résultent des faits incontestables, ou des inductions dont la science peut tirer parti. L’organisation romaine, sous le rapport de la culture des champs, était incomplète. Elle avait passé, d’ailleurs, par des vicissitudes qu’explique suffisamment leur histoire politique. Si les premiers Romains descendaient sans peine du Capitole, pour aller habiter les champs, s’ils déposaient, la dictature pour reprendre la charrue, ils obéissaient aux habitudes d’une laborieuse simplicité. Ils donnaient un grand exemple d’abnégation. Mais cette noble conduite, ces mœurs austères n’avaient donné naissance à aucune institution. Il n’y avait pas de lien possible entre ceux qui concouraient, comme maîtres et esclaves, à la culture de la terre. Le christianisme seul pouvait rattacher utilement à la production territoriale les populations des champs, jusque là sans bonheur et sans avenir, parce qu’elles obéissaient à la nécessité, au lieu d’être conduites par l’intérêt qui soutient les forces, ou le dévouement qui les multiplie.

M. Combes indique par quelques traits rapides l’état des campagnes, et la condition de ceux qui les habitaient pendant le moyen-âge. Ces considérations se rattachent à une question historique de la plus grande importance. La religion a eu toujours une influence directe et puissante sur l’état des personnes dans la société et sur leurs rapports entre elles. Les changements graduellement accomplis dans l’intérêt de ceux qui sont voués au travail le plus dur, constatent pendant tout le moyen-âge une sollicitude qui ne s’est pas un instant démentie.

M. Combes s’applique ensuite à définir l’état des choses et la position des habitants des campagnes, pendant le xvie siècle, époque de bouleversements politiques et de luttes religieuses. Cependant les procédés de culture se modifièrent alors pour s’amé-