Page:Projet de Constitution de Condorcet PDF 1 -1DM.pdf/39

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


telle place; le pour tem ·lit même imparfiritement cette première condition , il ferait nécclllnirc que eh ue êlceleur délicgnât en unm- hre indéfini ccux mfil croit dîguesûîle la place, 8(que la tota· lité Ironorxçât fur la capacité de tous ceux qui auraient été présentes même par un seul. Ou nc poutroit lc dilpenlet de ce premier jugement (aus s’impol`cr la oi de regarder comme candidats tous ceux que même un seul éleûeur voudrait désigner, il faudroit enlixirc que chaque électeur prononçât fon vœu complet par un jugement comparatif entre tous les candidats pris deux à deux , 8: que du réfu tat du vœu de la majorité sur chacun de ees jugemens comparatifs, nn pût déduire lc réîulrtr dc fon vœu général. Encore faut-il obïctver que fonvenr ee vœu ne lîroit par tel qu’on le demande , qu‘il nîndiqucroir pas toujours ocu: que la majorité préfère, car il peut avtwer que cette préférence n’existe pas réellement.

Si on fnnge à la longueur 8: aux inconvénients de cette première déclaration fur la capacité des candidats , à la du `·uiré pour les élcôleurs de former entre un grand nombre de candidats une lille par ordre de mérite, au temps qu’il faudrait employer pour tire: rle ees lilles le vœu ele chacun (ur tous les candidats comparé deux il deux, au travail uécellixirc pour en déduire un réfultat général , on venu que cette méthode qui peut encore ne conduire qu‘it connaitre ceux qu’une pluralité relative & non la majorité jupe les plus dignes, est impraticable même pour une allemhlëe lcéiorale, la lhppolïwon compofée presqu`entière d’hommes éclairés & sans passion.

Maintenant , puifque la (enle méthode qui tende à faire cboiüz ceux que la majotit a déclarés lcs plus dignes, ne peut étre ema ployée , puilîjne les autres méthodes peuvent conduire fenlement à faire eouncître teur qu’une majorité plus grande juge rrês-dignes de la lace , nous avons dû ehoiiir parmi ces méthodes lallus prari· cablh, la plus ûmplc, la moins lirjette à être inlluenc e par lc: partis lt par lïntrigue, celle enün par laquelle on pouvoir e plus sûrement arriver au (cul hnt auquel il loir pollible d’aspirer.

Dans celle que nous avons préféré , le vœu de chaque alFem· — blé: primairclell porté au cbe ·licu du département pour y for- mer le vtrtr général des eiroytns du département; 8: le vœu dcscitoyens de chaque dëpartcmcut, porté au lieu ori rélide le Corps légiflatil’, peut y former enfuirc le vczn commun des citoyens de la République entiére.

Quel que (uit lv nombre des places à remplir pour nm: (eulu Bc même fczzélion x elaaquc citoyen u’aura que deux luis â émettre C a»