Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/148

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
140
le tiers livre.

c. de Ratepenade.     c. Maussade.
c. de petarrade.   c. acablé.
c. hallé.   c. affable.
c. dessïré.   c. desolé.
c. hebecé.   c. décadent.
c. cornant.   c. solœcisant.
c. appellant.   c. mince.
c. barré.   c. vlceré.
c. assassiné.   c. bobeliné.
c. deualizé.   c. engourdely.
c. anonchaly.   c. aneanty.
c. de matafain.   c. de zéro.
c. badelorié.   c. frippé.
c. deschalandé.   c. febricitant.

Couillonnas au diable, Panurge mon amy : puys qu’ainsi t’est prædestiné, vouldroys tu faire rétrograder les planètes ? démancher toutes les sphaeres celestes ? propouser erreur aux Intelligences motrices ? espoinder les fuzeaulz, articuler les vertoilz, calumnier les bobines, reprocher les detrichoueres, condempner les frondrillons, defiller les pelotons des Farces ? Tes fiebures quartaines, Couillu. Tu ferois pis que les Géants. Yien ça, couillaud. Aimerois tu mieulx estre ialous sans cause, que coqu sans congnoissance ? Ie ne vouldrois (respondit Panurge) estre ne l’vn ne l’autre. Mais si l’en suys vne fois aduerty, ie y donneray bon ordre, ou bastons fauldront on monde. Ma foy, frère Ian, mon meilleur sera poinct ne me marier. Escoute que me disent les cloches à ceste heure que sommes plus pres. Marie poinct, marie poinct, poinct, poinct, poinct, poinct. Si tu te marie : marie poinct, marie poinct, poinct, poinct, poinct, poinct : tu t’en repentiras, tiras, tiras : coqu