Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/179

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
171
chapitre xxxiiii.


thadée) me semble l’auoir plus apertement declairé, quand il dist. Ceulx qui sont mariez, soient comme non mariez : ceulx qui ont femme, soient comme non ayans femme. Ie interprete (dist Pantagruel) auoir & n’auoir femme en ceste façon : que femme auoir, est l’auoir à vsaige tel que nature la créa, qui est pour l’ayde, esbatement, & societé de l’home : n’auoir femme, est ne soy apoiltronner autour d’elle : pour elle ne contaminer celle vnicque & supreme affection que doibt l’home à Dieu : ne laisser les offices qu’il doibt naturellement à sa patrie, à la Republicque, à ses amys : ne mettre en non chaloir ses estudes & négoces, pour continuellement à sa femme complaire. Prenant en ceste maniere auoir & n’auoir femme, ie ne voids répugnance ne contradiction es termes.