Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/151

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


GARGANTUA, T, J, V. 163-166.

H3

« dignité. » — « Il y a trois fortes de gens qui n’aiment point à eftre appelez par leur nom ; comme vous diriez chiens & chats, moines, miniftres, preftres, putains & bafteleurs. . . Il faut dire mignon^ monfieur le prieur ^ noftre muiftre. etc. » {Le Moyen de parvenir.p. 172) — « De- puis qu’on a nommé vn cheual haquenée^ vn moine ou vu chanoine dignité^ & qu’on a appelé vn chat mlnon. Et de fait huchez vn moine, & luy dites : moine^ il fe fafchera. » [Idem, p. 332)

L. 6 : Monfieur le pofteriour. Dan.s son colloque inti- tulé Le Pèlerinage [Peregrinatio Religionis ergo) Erasme dit que le sous-prieur est le prieur postérieur : « Hic qui priori proximus eft prior eft pofterior. »

L. 12 : Vous aure^ vn chapeau rouge à ce fie heure de ma m^/n. C’est-à-dire : Je vous couperai la tête. « Nous voyons que Menot mefmement fe plaind que de fon temps, quand il y auoit des prefcheurs qui vouloyent mener la vérité en chaire auec eux, on les menaçoit de les faire cardinaux, fans aller iufques à Romme, &leur faire porter le chappeau rouge : ne plus ne moins que S. lean ayant amené la vérité en la cour d’He- rode, y laifla la telle. » (Henri Eltienne, Apologie pour Hérodote j ch.a.p. ix, t. i, p. iio)

D’eftre archeuefque tu as enuye, Tirant qui a tant fait de mal ! Mais tu feras fait cardinal Maugré toute ta tirannie : Ort chanceilier !

(Chanson contre le chancelier Antoine Duprat. Voyez dans les Documents inédits^ Captivité du Roi Françoi’ ; i par M. A. Champollion-Figeac, p. 373)

L. 16 : le me rends à vous. Ce dialogue rappelle celui de Louis xi avec les ambassadeurs génois : « Sire, nous nous donnons à vous. — Et moi je vous donne à tous les diables. »

Page i66, 1. 23 • Eftime^ vous que la pefic vienne de faincl Sebaftian ? Henri Eftienne, dans son Jpoloi ; ie