Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/200

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


192 COMMENTAIRE.

VOUS me demandez des choses inutiles. Pourtant tous les amis des lettres sont d’accord que les discours et les paroles sont inutiles quand la chose même est claire pour tous. Les discours ne sont nécessaires que là où les choses sur lesquelles nous discutons ne se montrent pas clairement. »

Page 263, 1. 7 : Àgonou… troppajfou. Langage inin- telligible que Pantagruel, un peu plus bas, pense être de son « pays de Vtopie. » Dans le quatrième chapitre de son Mlthridates. consacré aux langues factices, Gessner rapporte un quatrain de Morus dans le langage d’Utopie ; en voici le premier vers :

Vtopos haboccas pcula chaîna polta chamaan

Du reste, aucun des mots bizarres de ce quatrain ne se retrouve dans le discours de Panurge.

L. 17 : lam toùes… dlcitur. Latin : « Déjà bien des fois je vous ai conjuré par ce qu’il y a de plus sacré, par tous les dieux et par toutes les déesses, si quelque pitié vous touche, de soulager mon indigence ; mais mes cris et mes lamentations ne servent à rien. Laissez- moi, je vous prie, laissez-moi, hommes impitoyables, m’en aller où les destins m’appellent, et ne me fati- guez point davantage de vos vaines interpellations, vous rappelant ce vieil adage qui dit que ventre affamé n’a pas d’oreilles. « 

Page 265, 1. 4 : F on admirdble. Premières éditions : Plus admirable que celluy de Salomon.

L. 10 : Mijl conclufions. On trouvera des échantil- lons des sujets traités dans les disputes de ce genre en se reportant (t. m, p. 283) à La crefme phUofophalle des queftions encidopediqucs de Pantagruel.

L. 20 : Prendre fa refeclion. Les premières éditions et Dolet ajoutent : « Non pas quil engardaft lefdiflz théologiens Sorbonicques de chopiner, & fe refraifchir a leurs beuuettes acouftumees. »

Page 268, 1. 11 ; De orlg. iuris. Ce n’est pas Ulpien,