Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/201

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


PANTAGRUEL, T. I, P. 268-271. 193

mais Pomponius, qui, au § 4 de ladite loi, constate l’origine grecque de la loi des Douze tables.

L. 27 : De plumes. Les premières éditions ajoutent : (( & en vfent comme vng crucifix dung pitre. » Rabelais feignait ici, comme il lui arrive souvent, que la langue tournait à l’orateur, qui voulait dire : comme un pifre. un goinfre, d’un crucifix.

Page 269, 1. 6 : Tlte Liue parlant des Canagiens. « Pauci ac terme optimus quisque Hannoni assentie- bantur, sed (ut plerumque fît) major pars meliorem vicit. » (xxi, 4)

L. 9 : Replicques. Les premières éditions ajoutent : « Duplicques. »

Page 270, 1. 8 : Couure-^ vous,

PETIT JEAN.

Meffieurs…

D AN DI N.

Couvrez-vous.

PETIT JEAN.

O ! Mef…

D AN DI N.

Couvrez-vous, vous dis-je. (Racine, Les Plaideurs, acte m, se. m)

L. 12 : Et maille. Premières éditions et Dolet : Dia- métralement oppofe es Troglodytes.

L. 17 : Bon lies. Premières éditions et Dolet : Troys, fix, neuf y dix.

Page 271, L 14 : Beati… trebuchauerunt. « Heu- reux les lourds parce qu’ils ont trébuché, d Parodie des phrases analogues qui se trouvent dans le sermon sur la montagne.

L. 33 : Or y monjîeur^dift Baifecul. Les premières édi- tions et Dolet disent d’abord : « Yrayement, dift le feigneur de Baifecul, ceft bien ce que Ion dit, quil faict bonaduifer aucunesfois les gens, car vng homme aduife en vault deux. »

L. 34 : ^"^5 gaudei & audinos. Les antiennes, qui com- IV. 13