Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/244

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


236 COMMENTAIRE.

Et, au partir, trirtes & defolez Rend ceulx qu’auoit à l’entrée confolez ; Mais au contraire, & tout à l’oppofite, Faid le bon ange enuers ceulx que vifite. Car au venir il leur donne terreur, Et au départ les iede hors d’erreur, (Guillaume Crétin, Apparition du maréchal fans reproche. Paris, Coustelier, p. 114)

Page 78,1. 5 : Bien n’oyt. Lisez : bien & n’oyt. L. 12 : Sera. Lisez fera.

Page 79, 1. 7 : Le bon Pape premier inftituteur des ieuf nés. Yoyez Polidore Virgile, De inventoribus rerum,

VI, 3-

L. 20 : Cène comme cœne. Cette étymologie est tirée de Plutarque, Probl. sympos.^ vill, 6.

L. 24 : La Sibylle enuers Cerberus. — Enéide, VI, 9.

Page 82, 1. 2 : Vne Sibylle de Pan^ouft. « C’eftoit vne dame de Panzouft, proche Chinon, qui ne fut point ma- riée & ne vouloit point l’cftre, laquelle ncantmoins eftoit conviée de le faire par fus amis pendant qu’elle fut en aage de cela : elle mourut fort aagée. » {Alphabet de Vauteur François^ au mot Sibylle)

L. 20 -.En la loy de M)fes. — Deutéronome, xviil, 11.

Page 84, I. 25 : Non Maunettes, mais Manettes. Jeu de mots. Maunette, mal nette, malpropre ; plus loin (t. II, p. 411), Rabelais 3.ppQ\\e Maunet ux\ des cuisiniers qui entrent dans la truie. Manette, qui avertit.

Page 85, 1. 1 : Aurinie, & la bonne mère Vellede. Voyez Tacite, Germanie, 8.

L. 3 : Soubeline : ie vaulays dire Sibylline. Jeu de mots. Voyez Soubelin au Glossaire.

Page 86, 1. n : Heraclitus grand Scotijîe. Régis a fort ingénieusement remarqué que Rabelais se rappelle ici ce passage du De finibus de Cicéron (11, 5) : « Hera- clitus cognomento qui axireivo ; perhibetur, quia de natura nimis obscure memoravit. » Il traduit mali- gnement ff^oTEivo’ ? , obscur, par i’corwr^^s’amusant ainsi aux dépens de Duns Scot, sans même mettre son lecteur